Annonces

Communiquer la science au Maroc

Entre la culture arabe, amazigue et francophone, entre la ville et la campagne, les préoccupations et les attentes ne sont pas les mêmes.

le 10 juin 2019

ACFAS - Association francophone pour le savoir

    425, rue De La Gauchetière Est
    Montréal, Qc
    H2L 2M7
    Canada   

Le Maroc bénéficie depuis un peu plus d’une décennie d’un mouvement sociétal, très réduit mais original, dont la mission est la diffusion de la Culture Scientifique et Technique (CST).

Mais s’agissant du champ culturel, dans lequel doit s’inscrire la « culture scientifique », le Maroc est un pays où l’on reconnaît de fait trois grandes composantes culturelles : arabophone, amazighophone et francophone. Elles ne sont pas étanches entre elles et entretiennent des relations complexes. De plus. le contexte social marocain est marqué par une forte stratification doublée d’une dualité villes/campagnes.

Communiquer la science au Maroc » s’avère un processus complexe requérant dans la pratique un grand esprit d’adaptation».

Pour l'article complet : Communiquer la science au Maroc : quelques éléments d’éclairage

Illustration :  David Rioux Polytechnique Montréal  - Le bal coloré des nanolanternes

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné