Articles

Des applications éducatives améliorent les résultats en langue maternelle des enfants. Quatre exemples.

Par Denys Lamontagne , le 22 juin 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 11 septembre 2011

Apprendre à lire et à écrire en classe, apprendre à lire avec un livre... dans le premier cas on ne peut offrir que quelques heures par semaine et peu d'attention individuelle, dans le second cas, il faut compter avec un faible attrait de l’activité au départ si l’enfant n’a pas d’accompagnement.

Les possibilités de reconnaissance vocale et de mobilité ouvrent de nouvelles perspectives aux outils de formation en les rendant plus accessibles et plus facilement intégrables comme activités scolaires ou complémentaires.

Les enfants sur les mobiles.... de leurs parents

Une étude du Public Broadcasting Service (PBS) révèle que les élèves qui ont téléchargé des applications d’apprentissage sur leur téléphone peuvent augmenter significativement leur vocabulaire en seulement quelques semaines.

Par exemple, une augmentation de 31 % pour ceux qui utilisent l’application «Martha Speaks Dog Party»; pour 3 $, bien des parents trouvent que c'est plus intéressant que bien des livres pour enfants.   

D'autres outils

Pour les écoles, le Reading Assistant software (Scientific Learning Corp) permet de calculer la fluidité de lecture des élèves et comme il y a une forte corrélation entre la fluidité et la compréhension, le logiciel aide les enseignants à identifier les zones à problèmes et assure que les capacités de lecture de tous les étudiants ont été correctement évaluées.

Le Diagnostic Online Reading Assessment (DORA), de Let’s Go Learn effectue une évaluation des habiletés de lecture et s’adapte au niveau de l’étudiant. Une fois le diagnostic effectué, l’élève s’attaque à des tests audio et vidéo amusants et intéressants.

Enfin le One-Click Audio Academic Collection (Promo, .pdf) propose une bibliothèque de livres audio, accompagnés du livre que l’on peut lire en parallèle à l’écoute aussi bien sur un téléphone que sur un lecteur mp3.

Plus d'occasions intéressantes

Il existe pusieurs autres exemples de tels outils d'apprentissage en mathématiques et en sciences particulièrement. Il va de soi que ces outils demandent une phase de prise en main, d’accompagnement, de promotion et d’explication, mais leurs avantages et leurs résultats valent apparemment plus que le statu-quo face au fait qu’un nombre appréciable d’enfants terminent leurs études primaires avec un niveau de langage de calibre «analphabète fonctionnel», avec les conséquences connues pour la suite de leur apprentissage.

Augmenter l’attrait, le nombre, l’intensité et l’accessibilité des activités de lecture, de pratique et d’évaluation est le fondement d'une stratégie de changement et permet d’envisager une amélioration significative des capacités de lecture et d’écriture de toute la population étudiante.

____________________________________________________________________________________________

Article sur le sujet : Speech recognition, mobile apps help build reading skills

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné