Articles

Teledix VS La Passerelle

Par Denys Lamontagne , le 25 mai 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

VS

Le principe de cette chronique consiste à déterminer lequel de deux sites de e-formation comparables incite le mieux les visiteurs potentiels à passer à l’action, à s’inscrire...

Présentation des concurrents

Teledix

La Passerelle

Le Centre de Téléenseignement Universitaire de l’Université Paris X-Nanterre, appelé Télédix, offre des formations en DEUG et LICENCE dans les disciplines suivantes :

  • Histoire
  • Lettres modernes
  • Philosophie
  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Langues étrangères appliquées

La passerelle est le centre de formation ouverte et à distance de l’Université de Bourgogne ainsi qu’un centre de création de ressources multimédia.

Elle présente des cours à distance dans les domaines suivants :

  • Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires
  • Français langue étrangère (FLE)
  • Lettres modernes
  • Sciences de l’éducation

Accueil

La page d’accueil détaille bien ce qu’on peut trouver sur le site. Le menu du haut et le menu de gauche sont identiques.

La présentation de l’ensemble est essentiellement fonctionnelle; on ne cherche pas à séduire ou à inviter.

 

Note : B

Un menu simple nous invite à faire un choix, mais ce choix n’est pas nécessairement évident.

En effet, «Ressources pédagogiques» suggère plutôt que nous nous serions trompés... nous voulons suivre des cours à distance, pas accéder à des ressources complémentaires à des cours. Également, DEAU et FLE ne sont pas nécessairement des abréviations correctement définies par tous.

Note : B-

Trouver un cours

Je suis un étudiant et je cherche un cours pour compléter ma formation.

Je clique donc sur «Formations dispensées ». Bien. La liste des domaines y est, mais... pas de lien, pas de description de cours ou de programme, ni d’objectifs, ni de démos, rien.

Je fais toutes les autres rubriques... que des généralités. Je suis le lien vers la pré-inscription... processus administratif uniquement.

Bref, si je comprends bien, on propose des diplômes, pas des cours; un statut, pas des connaissances.

Moins méchamment , on suppose que l’essentiel du recrutement se fait par d’autres moyens. Visiblement Télédix ne s’adresse qu’à des gens convaincus que Paris X est la meilleure université et qu’il ne viendrait pas à l’idée de ces gens de faire des comparaisons par Internet entre les institutions.

Note : D

Je suis un étudiant et je cherche un cours pour compléter ma formation.

Les langues m’intéressent. Je clique sur «e.Campus Lettres modernes »... On affiche «pré-inscription». Il y a des fautes de frappe.

On fait la promotion d’une nouvelle «UE» (Que signifie UE ?) au CFOAD «Initiation à la recherche documentaire»; très belle présentation, intéressant. On offre aussi des vidéos de cours... auquel je n’ai pas accès apparemment.

Je cherche des cours en langues....je clique donc sur «Cours en téléchargement». Voilà, une liste de programmes et ensuite, une liste des cours qui les composent, mais pas de contenus, de descriptions ou quoi que ce soit. Une liste de chiffres sans signification pour nous.

Il y a au moins un cours dont on connnait quelque chose «Initiation à la recherche documentaire» et qui donne une idée de ce qui peut se passer, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse...

Note : D+

S’inscrire

À supposer que je veuille tout de même m’inscrire !

On me donne les éléments administratifs à compléter, pour ce qui est des coûts... une partie sont inconnus et pour l’autre partie on me dit

«permet de recevoir les cours par correspondance toute l’année. Ce sont des droits annuels. Enseignements en ligne (plate-forme numérique) : 100 Euros.»,

Sans autre détail. Par cours ? Pour tous les cours pour toute l’année ? C’est presque trop beau, mais pas très clair.

Je vais voir sur le portail d’inscription «Sésame», mais je ne trouve rien en lien avec la formation à distance... Il ne me reste qu’à demander de l’aide... voyons «Formulaire mail»... pas de nom, de contact, rien, qu’un formulaire froid. Du vinaigre pour une mouche.

Note : C-

À supposer que je veuille tout de même m’inscrire au DEUG...

Je vais sur le site de l’Université de Bourgogne à «pré-inscription »

Les pré-inscriptions ouvriront le 7 juin 2004 et fermeront le 16 juillet 2004 à minuit.

Ce qui ne m’avance guère. J’essaie de trouver une liste de programmes «Les formations à l’université»; on me réfère au «Centre de Formation Ouverte à Distance (CFOAD)». Retour à la case départ, référence circulaire.

Misère, je ne sais même pas combien ça pourrait me coûter ! Il ne me reste qu’à demander de l’aide...«Nous écrire». On me suggère plusieurs contacts, je sais au moins à qui je m’adresse, va pour le «service d’information et d’orientation» ... on aura encore une chance de me convaincre.

Note : C-

Note globale

Teledix: C-        La Passerelle : C-

Deux cas équivalents ou les Ulysses universitaires ont cédé aux sirènes du campus virtuel. Les initiatives ne sont absolument pas intégrées au reste de l’université. La mobilisation n’a pas encore débutée; mais il faut bien commencer quelque part et on ne peut que s’améliorer.

Actuellement on ne semble pas croire pouvoir attirer qui que ce soit par Internet, tout juste offrir un service complémentaire aux étudiants réguliers. La jeunesse des campus ne peut servir de prétexte : d’autres réussissent mieux dès le départ... Mais dans les deux cas il y a espoir : Télédix opérera à l’automne et au moins deux cours de La Passerelle semblent résolument bâtis pour Internet...

On peut déjà prédire que l’essentiel des étudiants qui s’inscriront aux programmes offerts proviendront du bassin traditionnel de ces universités et non d’Internet, pas dans l’état actuel des choses.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné