Articles

TIC comme... Technologies de l'Information sur le Climat

Par Mohamed Ouzahra , le 13 janvier 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 15 décembre 2011

Décidément le climat s’impose de plus en plus comme un facteur déterminant dans notre vie. Qui aurait parié cela il y a à peine quelques années ? Peu de personnes sans doute. Le réchauffement climatique commence à faire fondre l’indifférence des plus inconscients et nous sommes de plus en plus nombreux à s’inquiéter du sort de notre chère mais ô combien fragile planète. Mais comment porter le message d’une nécessaire préservation de la nature seule à même d’empêcher une dramatique détérioration du climat ? Les TIC sont appelées à jouer un rôle très important et nous allons voir comment.

Climat chaud et raison froide

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément » disait déjà le philosophe français Nicolas Boileau au XVIIe siècle. Et le bon sens voudrait effectivement que pour parler d’un phénomène aussi complexe que le réchauffement climatique on puisse en comprendre parfaitement les mécanismes. Et y initier les générations montantes. Un didacticiel intéressant a été développé par deux doctorants français. Son intérêt est de permettre des simulations très visuelles sur la fonte des calottes glaciaires ou la montée du niveau des océans.

Mais avant d’apprendre n’est-il pas  nécessaire de comprendre ? Un site nous propose d’y voir plus clair dans le jargon de la climatologie et les nombreux acronymes dont usent les scientifiques, souvent sans autres égards pour les pauvres profanes. Entre noms d’associations, termes techniques et conventions ou traités, voilà bien un utile voyage dans cette science aussi complexe que les mécanismes qu’elle tente de décrire !

Une fois muni de ce bagage, le voyage peut se prolonger en… Afrique subsaharienne, dans les Caraïbes et le Pacifique. Là, dans des  communautés rurales, la pertinence des TIC comme moyen efficace pour apprendre à lutter contre le changement climatique commence à se frayer un chemin. Un article intéressant fait la synthèse des nombreuses expériences menées.

Au Québec et en Europe, en Belgique notamment avec le programme [email protected], les enseignants ont depuis longtemps enrôlé les nouvelles technologies pour expliquer comment l’activité humaine affecte notre environnement. La qualité des scénarios pédagogiques est ici d’autant plus nécessaire que les jeunes sont gavés d’informations, souvent alarmistes, sur ce qui nous attend. Au point que certains scientifiques, comme Claude Allègre en France, n’hésitent plus à tirer à boulets rouges sur ces « Cassandre du réchauffement climatique ».

Comment s’y retrouver dès lors ?  N’y a-t-il pas des enjeux cachés qui motivent les uns et les autres ? Des enjeux énormes bien sûr qui expliquent les entraves que mettent certains états à l'application des conventions internationales. Toujours est-il que dans ce foisonnement de données, les TIC permettront peut-être d’accéder non plus seulement à l’information, chose aisée de nos jours, mais à la bonne information. La nuance est de taille comme l’est l’issue de ce débat planétaire.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné