Articles

Tendances e-learning 2004 des circuits d’apprentissage***

Par Martine Jaudeau , le 18 janvier 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

En août et septembre 2004, Learning Circuits a conduit deux études en ligne distinctes. La première : «Tendances e-learning 2004 des circuits d’apprentissage» a sondé les lecteurs de Learning Circuits sur leur utilisation générale de la formation en ligne. Elle a mis l’accent sur l’actuel degré d’implication en e-learning des répondants et les budgets dédiés à sa mise en opération.

La deuxième enquête de Learning Circuits «Degré de préparation au e-learning» a questionné les participants sur les outils spécifiques qu’ils utilisent et les niveaux de gestion et d’accompagement des employés en formation en ligne.

20 marchés étaient représentés parmi lesquels :

  • 11.1%, Santé
  • 11.1%, Finance
  • 9.1%, Gouvernement (fédéral, état, et local)
  • 8.1%, Éducation supérieure (collèges universitaires et instituts technologiques)
  • 6.1%, Télécommunications
  • 6.1%, Industrie
  • 6%, Technologies de l’Information

Les résultats combinés de ces deux études ont mis en évidence les tendances de développement des institutions pratiquant la formation en ligne.

Au sommaire :

  • Niveau actuel d’implication
  • Taille des budgets e-learning
  • Typologie des outils et des services e-learning
  • Comment les institutions utilisent l’e-learning
  • Perception organisationnelle du e-learning
  • Capacités des équipes de formateurs
  • Conclusion

    Le praticien de la formation en ligne devient plus compétent et spécifique sur ce qu’il fait. Il redéfinit l’e-learning en termes plus précis-- afin de couvrir les expériences d’apprentissage réelles (classes virtuelles, simulations, solutions de cours en ligne) plutôt que les systèmes d’infrastructure que leur institution utilise pour développer et maintenir la formation en ligne (LMS, LCMS, outil auteurs). De plus, un plus grand nombre d’employés et d’administrateurs ne sont pas seulement conscients des possibilités de l’e-learning, ils sont aussi intéressés par son utilisation. Point important, si les questions de coût et de technologie se placent en tête de leur préoccupations, les gestionnaires n’en sont pas moins conscients des questions culturelles qu’impliquent l’implémentation d’une stratégie e-learning réussie.

    Les développeurs de la formation en ligne améliorent leur compétences personnelles, ce qui on peut l’espérer, augmentera la qualité des programmes futurs.

L’étude complète : Learning Circuits E-Learning Trends 2004 par Ryann Ellis

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné