Articles

Avec quelle vigueur faire respecter la loi sur les droits d’auteur à l’université? -

Par Denys Lamontagne , le 22 novembre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les administrateurs d’universités se mobilisent pour convenir de la façon de réagir à la distribution florissante de fichiers MP3 sur les campus alors que la Recording Industry Association of America (RIAA) poursuit sa campagne pour lutter contre le non-respect des droits d’auteur.

Le mois dernier, la Carnegie Mellon a sévi contre 71 étudiants qui avaient distribué des fichiers MP3 sur le réseau du campus après avoir reçu une plainte de la RIAA. Au cours d’une vérification non annoncée, l’institution a vérifié le contenu public des fichiers de 250 étudiants qui se branchent au réseau universitaire et ils ont constaté la présence de nombreux fichiers MP3. Les étudiants pris en défaut ont vu leur branchement Internet révoqué jusqu’à la fin du semestre.

L’université a indiqué qu’elle ne cherche pas à traquer les activités illégales sur son réseau et que cette action a été menée en réponse à de nombreuses plaintes.

Le Digital Millennium Copyright Act adopté l’an dernier oblige en effet les fournisseurs de services en ligne, tels les universités, à réagir aux plaintes des détenteurs de droits d’auteur. Cette législation restreint la responsabilité des fournisseurs lorsqu’ils empêchent l’accès au matériel illégal et avisent l’utilisateur ayant distribué ledit matériel.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné