Articles

À la place du café, des pays se tournent massivement vers la production du khat ou du hashish

Par Denys Lamontagne , le 21 juin 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

«Les pays producteurs de café se tournent de plus en plus massivement vers la culture de plantes narcotiques, comme le khat, pour palier la baisse constante du prix de la fève de café.»

Oxfam, qui est présent dans plusieurs de ces pays, constate la situation et a publié récemment un rapport sur la question : Coffee report : Mugged - Poverty in your coffe cup.

Les pays producteurs de café ont vu leurs revenus passer de 12 à 5,5 milliards de dollars en dix ans. Dans le même laps de temps, les revenus de la vente de ce même café, dans les pays industrialisés, sont passés de 30 à 70 milliards de dollars.

Où est l’équité ?

Bref, avant de blâmer les pays producteurs de drogues, il serait temps de regarder la part de responsabilité que nous avons dans notre propre problème avec les drogues.

Les régles du commerce international biaisées, les subventions agricoles qui permettent d’exporter lait, céréales, légumineuses, poulet et autres produits alimentaires à des prix impossibles à concurrencer dans les autres pays, la corruption à laquelle nous acquiescons, les juteux contrats d’armement, d’exploitation inéquitable, etc, toutes ces actions appelées par notre course à des profits toujours plus importants, sans autre considération, provoquent la misère et le choix de la production de drogues par des agriculteurs artisans désespérés.

Nous voulons pousser tous les pays à passer à la modernité tout en leur refusant les moyens d’y parvenir. L’obtention de produits qui ne sont pas payés à leur juste prix nous étouffe, nous rend obsèses ou malades par leur surconsommation et appauvrit les sources et les producteurs.

Pour un producteur agricole, changer de production peut prendre plusieurs années et, une fois que la transition est faite, il est aussi long de passer à une autre production sans heurt. Aussi, la durée du problème ira avec son intensification... donc, action :

Commerce équitable Oxfam

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné