Articles

Quand le but du jeu consiste à sortir du jeu : les labyrinthes***

Par Martine Dubreucq , le 06 avril 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 26 septembre 2008

Joseph RÉZEAU a créé "The Technology Officer", un récit à embranchements inspiré par les jeux de labyrinthes (jeux qui comportent plusieurs chemins dont l’issue dépend des choix du joueur) et analysé l’impact de cette activité sur l’apprentissage des étudiants dans le cadre d’un enseignement d’anglais à l’université Rennes 2.

Son article, " Un cas particulier du scénario dans l’apprentissage des langues : le labyrinthe (action maze)" vient de sortir dans la revue ALSIC, revue en ligne francophone de recherche sur le thème de l’apprentissage des langues et des systèmes d’information et de communication. Les labyrinthes sont assez courants dans le domaine des affaires, du diagnostic médical ou de la psychologie et ils sont plus ou moins assimilés à des simulations. Ils sont plus rares en langues et il semble à la lecture des sondages de l’étude de Jacques Rézeau que leur utilisation soit appréciée des étudiants. L’activité est cependant considérée comme difficile : il faut que la conception du scénario ménage une porte ou des portes de sortie accessibles.

C’est en effet l’une des leçons de cette recherche, le ou les concepteurs d’un scénario pédagogique ne doivent pas surestimer la capacité des utilisateurs à comprendre les règles du jeu :

« Nous aurions dû dire de manière très explicite quelque chose qui nous semblait évident :à savoir que le but du jeu consiste tout simplement à sortir du labyrinthe. »

L’article situe les jeux de rôles dans le contexte des scénarios pédagogiques en didactique des langues, décrit les étapes de création de ce type de texte interactif, et commente les traces laissées par les parcours des étudiants sur le jeu et sur le forum de discussion qui l’accompagne.

Loin des discours globalement enthousiastes, c’est une observation scrupuleuse des éléments qui permettent d’apprendre mieux à travers un jeu en ligne qui nous amène à cette conclusion prudente mais ferme :

« On peut considérer que le temps relativement long passé par les étudiants à parcourir ce labyrinthe, la consultation des ressources externes, la consultation du glossaire et enfin les échanges sur le forum de discussion sont des éléments tous potentiellement vecteurs d’acquisition. »

Le numéro 11 de la revue ALSIC

Joseph RÉZEAU est maître de conférences en anglais de spécialité à l’université Rennes 2 et s’intéresse à l’utilisation de l’ordinateur pour l’enseignement des langues depuis le début des années 1980, justement l’époque des fameux « livres dont vous êtes le héros » et de l’essor des jeux d’aventures en ligne.

Son blog est très précieux pour tout chercheur et étudiant en ce qu’il propose des tutoriels très bien faits : Le son sur InternetLe traitement de texte pour la rechercheLa recherche documentaire en ligne

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné