Articles

Publié le 08 juin 2003 Mis à jour le 12 décembre 2008

Le ministère de l’éducation camerounais pose les rails de la formation à distance

Le nouvel organigramme du Ministère camerounais de l’Education a pris du pli. Quelques incohérences ont fait surface avec l’arrivée récente d’un autre ministère chargé de l’Enseignement technique et Professionnel. Néanmoins, les dispositions relatives à l’intégration des Tic ont commencé à prendre effet. Quelques enseignants sont envoyés en formation pour la relève ou pour la mise en place de la pédagogie par les Tic et la création des contenus correspondants.

La grande préoccupation, on le sait, demeure l’affluence qui franchit le cap du Baccalauréat et qui frappe aux portes de l’université. Plus grande encore est la préoccupation de la formation des enseignants.

Le contenus des enseignements lui-même varie par rapport à l’évolution de la science. La formation des enseignement et la formation continue constituent l’étape qui tient à coeur au ministère de l’Education pour appliquer les termes du Decret n° 2002/004 dont l’art. 10 procède à la création du Centre National d’Appui à l’action Pédagogique.

Ce centre vient de recevoir ses premiers responsables est est chargé

  • de la définition des programmes de recherche pédagogique ;
  • de la promotion et de la diffusion des résultats de la recherche ;
  • de la définition des programmes

La formation à distance vise essentiellement la mise à niveau, l’amélioration du rendement et le perfectionnement, par la formation continue des enseignants de toutes les catégories relevant du Ministère, l’élaboration des moyens d’enseignement et des modules de formation par la réactivation du goût de la recherche et enfin, l’évaluation des enseignants formés.

Une ouverture est fortement appréciée dans le cadre de la réalisation de ces missions puisque le Centre National d’Appui à l’Action Pédagogique pourra avoir recours, comme cela est courant ailleurs, à une expertise externe. En effet, outre les Inspecteurs qui relèvent de ce département, des partenaires expériementés apporteront leur aide dans la receherche pédagogique.

Les moyens de mise en oeuvre sont prévus, car avec le raccordement du centre à Internet, la formation peut se dérouler à distance à travers les méls, les Chats et les salons ou par d’autres voies plus traditionnelles.

On se félicitera de voir prendre corps une structure que l’on donnait morte dans l’oeuf; la coopération bilatérale avec des pays étrangers apportait une aide précieuse. Mais la réalisation des premières missions atteste que les actions endogènes peuvent donner plus de fruits que lorsqu’elles sont parachutées de l’extérieur.


Mots-clés: ministère Organigramme Incohérences Camerounais Pli

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !