Articles

Publié le 19 janvier 2010 Mis à jour le 19 janvier 2010

Aider les gens à savoir, ou à résoudre des problèmes ?

Sur Thot, nous avons déjà parlé de Cathy Moore et de son blog « Making change – Ideas for lively elearning ». Son approche de la formation à distance résolument pragmatique, son sens de l'image et surtout sa fantaisie nous l'ont rendue indispensable.

Dans un diaporama récent (en anglais), How to save the world with elearning scenarios, elle imagine une commande de formation en ligne pour un client qui souhaiterait mettre en garde un public de jeunes apprentis dans la restauration contre les principaux dangers du métier.A partir de cette situation, elle expose quelques principes essentiels à la scénarisation d'une formation à distance.

Elle analyse un cours qui jusqu'ici n' a pas vraiment marché : des listes de règles qu'on est tenté de « zapper », des contenus à assimiler sans priorités, bref un savoir désincarné et trop vaste.

La formation pour résoudre un problème

La démarche de design pédagogique qu'elle préconise :
- Se fixer un objectif réaliste et quantifiable : réduire le nombre d'accidents dans une échéance donnée.
- Recenser les étapes et les conditions nécessaires pour atteindre l'objectif. En l'occurrence, elle énumère une série d'actions que l'apprenti, l'étudiant, l'apprenant doit effectuer pour éviter l'accident.
- Concevoir des activités à chaque étape qui traite la question d'une manière réaliste.  Dans l'exemple fourni, il s'agit de donner aux apprenants l'ooccasion de simuler avant de prariquer en situaiton réelle les actions qui permettront de réduire les accidents.

Le point central du scénario imaginé, c'est la personnification. Ici un jeune conducteur de tracteur qui explique les précautions a prendre avec les machines, là un jeune serveur qui est mis à l'épreuve du service avec un plateau, toujours délicat. Ce personnage doit affronter un challenge de vie réelle.

Une entrée par la tâche plutôt que par les règles

Cathy Moore montre dans le détail comment, par exemple, l'acquisition d'un bon geste dans le travail du serveur ne se fait pas par des modes d'emploi mais par des questions posées directement à l'apprenant qui doit justifier son choix dans des situations données et s'interroger ainsi sur ses propres gestes.

L'ordre dans lequel les informations sont présentées est également important : au lieu d'afficher l'information en la faisant suivre des activités (exercices, quiz), il semble plus efficace de plonger l'apprenant dans le flot des activités en ménageant des aides discrètes pour plus d'informations.On reconnaîtra ici l'approche par la tâche, largement utilisée en formation d'adultes.

Cathy Moore développe ici ce qu'elle appelle l' « action mapping », une méthode pour concevoir les formations en s'obligeant à ne sélectionner comme objectifs que ce que les apprenants ont besoin de savoir faire, une version vitaminée de la pédagogie par objectif : « changer ce que les gensfont, et pas seulement ce qu'ils savent ».


Mots-clés: Scénarisation Objectifs Démarche Inductive Cathy Moore Formation blog Thot approche Making Change -- Ideas For Lively Elearning

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !