Articles

Viens donc sur mon site, que je dise à tous quel internaute tu es

Par Michel Berhin , le 17 juin 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Tout récemment, un lecteur interpellait la rédaction de Thot, suite à la parution d’un de nos articles. Il attirait gentiment notre attention et notre vigilance, sur le fait que nous recensions un site, par ailleurs très intéressant, où figurait sur la page pointée, une image invisible. Il relevait l’apparente contradiction qu’il y avait à défendre une ligne éditoriale critique en matière d’Education aux Médias et le fait de se faire si facilement gruger, entraînant avec nous, les lecteurs mis en confiance.

Vérification faite, il s’avère qu’il s’agissait de la miniaturisation à l’écran du support du lien vers un compteur de visite. Mais néanmoins, la vigilance est de mise et notre lecteur de communiquer l’existence sur le marché de petits logiciels qui détectent ce que l’on nomme "webbugs".

L’occasion était trop belle pour ne pas la saisir et vous inviter à prendre connaissance d’un bon développement sur " Les traitements invisibles sur le Net " .

L’auteur,Jean-Marc DINANT, informaticien au CRID, centre de recherche en informatique et droit, aux FUNDP, les Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur (Belgique) développe en une bonne dizaine de pages ce qu’il appelle "L’Inversion du paradigme client-serveur".

Alors que vous pensez aller chercher des renseignements sur le réseau, c’est vous qui devenez, à votre insu, fournisseur de toute une série d’informations qui, habilement redirigées, iront se loger dans les Banques de données de tous ces commerçants du Net, avides de votre profil. Autant savoir.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné