Articles

De la Pascaline au MacBook : cinq événements à retenir

D'où vient l'informatique? Qu'est-ce qui a donné naissance à tous ces outils que l'on utilise si simplement de nos jours ?

Par Audrey De Santis , le 08 février 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 27 mai 2011

D'où vient l'informatique? Qu'est-ce qui a donné naissance à tous ces outils que l'on utilise si simplement de nos jours? En janvier dernier, le Musée de l'informatique (France) organisait une conférence sur l'histoire des machines qui ont révolutionné l'informatique depuis 100 ans, animée par Philippe Nieuwbourg, journaliste spécialisé et directeur du Musée. Top 5 des événements à retenir.

1643 : l'invention de la machine à calculer

 

L'informatique vient de là, de cette volonté de l'Homme à calculer toujours plus rapidement. En 1643, Blaise Pascal, scientifique et inventeur français, fabrique la Pascaline (voir image) la toute première machine à calculer. Rudimentaire, elle permet d'effectuer uniquement des additions. Bien plus tard, en 1890, les Américains inventent ce qui sera l'élément indispensable en informatique jusque dans les années 1970 : la carte perforée, capable de conserver de nombreuses informations codifiées sous forme de trous. On peut constituer des fichiers clients, effectuer un recensement de population, conserver des données administratives...

Le traitement de ces cartes se fait dans un atelier mécanographique, une grande salle de machines avec des techniciens en blouse. On est loin des microordinateurs d'aujourd'hui et même plutôt loin des salles de serveurs actuelles.

1942 : Colossus et Eniac

La seconde Guerre Mondiale « booste » le développement de l'informatique, avec l'apparition du tout premier ordinateur en 1942. Les Anglais, qui veulent décrypter les communications allemandes mettent au point une puissante machine,le Colossus, qui sera l'un des outils permettant de gagner la Guerre. L'année suivante, les Américains fabriquent l'Eniac, s'étalant sur plusieurs centaines de mètres carrés et sans doute utilisé pour la mise au point de la première bombe atomique.

1960 : l'informatique débarque dans les entreprises

A la sortie de la seconde Guerre Mondiale, alors que l'économie a besoin de redémarrer, les entreprises se mettent aux nouvelles technologies. On voit apparaître des marques comme Univac, IBM, Bull... Les ordinateurs valent l'équivalent de plusieurs dizaines de millions d'euros et sont donc réservés aux très grandes entreprises.

Dans les années 1960, les entreprises s'équipent de plus en plus. Les ordinateurs achetés sont complétés par des périphériques : lecteur de bande magnétique, disque dur de 5 Mo (pour 150 kg !), clavier, imprimante mais pas d'écran et bien sûr un lecteur de ruban perforé, évolution de la carte perforée permettant de rentrer des programmes dans l'ordinateur.

1968-1969 : la souris et l'Internet

1968-1969 marquent l'apparition de deux outils majeurs aujourd'hui. Douglas Hengelbart fabrique la toute première souris, une simple caisse qui tient dans la main... en bois. A l'intérieur, deux disques perpendiculaires qui tournent lorsque l'on déplace la souris. L'ordinateur déduit le mouvement effectué, sous réserve qu'il ne soit pas en diagonale. Oui, la souris est inventée avant le micro-ordinateur...

MacBook Air

A la même époque, quatre universités américaines (l'UCLA, l'UCSB, l'Université de Stanford et l'Université de l'Utah) se rencontrent pour discuter d'une potentielle connexion permettant l'échange de données entre universitaires. Ils dessinent un schéma basique, bien loin d'imaginer qu'il donnera naissance au réseau Arpanet, et bien plus tard à Internet. A la fin des années 1980, Tim Berners-Lee pensera à créer une « couche » sur ce réseau pour permettre à tous de l'utiliser et d'échanger plus facilement. En travaillant sur le langage Html et le concept d'hyperliens, il élaborera ce qu'on appelle aujourd'hui le web. A noter que son patron de l'époque, face à son idée, lui a fait remarquer que c'était inintéressant.

1970 : l'arrivée du microprocesseur

Les années 1970 marquent notre entrée dans l'ère actuelle de l'informatique. Intel invente le tout premier microprocesseur,l'Intel 4004, une petite puce qui révolutionne l'informatique. Aujourd'hui, on trouve des microprocesseurs partout : micro-onde, cafetière programmable, machine à laver, etc. Cette invention mène directement François Gernelle et André Truong à inventer le premier micro-ordinateur, le Micral (il n'en reste que quatre dans le monde...). Ils ont une idée qui paraît aujourd'hui très simple : mettre un microprocesseur à l'intérieur d'une boîte, et y ajouter des dispositifs d'entrée et de sortie et de la mémoire. Toujours pas de clavier réel, on utilise des commutateurs et un système de diodes à la place. Le Micral est une machine de 8 kg, deux fois plus grande qu'une sacoche informatique actuelle.

Au début des années 1980, IBM lance l'IBM PC, premier micro-ordinateur à usage personnel. Son prix (l'équivalent du prix d'une voiture à l'époque) le destine aux entreprises, spécifiquement aux secrétaires qui n'ont pas peur du clavier intégré dont elles savent se servir. Au même moment, débarque l'Osborne, premier portable pesant entre 10 et 12 kg. Signe de mérite et de hautes fonctions dans l'entreprise, il n'en reste pas moins rudimentaire : écran aussi grand que celui d'un iPhone, pas de disque dur et... pas de batterie !

En 1984, Steve Jobs et Apple lancent le Macintosh, le premier ordinateur standard livré avec une souris, et un écran avec un système d'exploitation graphique (avec des dossiers, une corbeille...). Grosse avancée, il n'a pas besoin d'être programmé. L'ordinateur s'installera enfin dans les maisons.

Aujourd'hui, on assiste à la rencontre de l'informatique et des télécommunications. Les ordinateurs doivent pouvoir communiquer et tous les téléphones contiennent de l'informatique... Et demain? Demain, les objets pourront communiquer entre eux, certains outils d'interfaces utilisateurs comme la souris ou le clavier disparaitront sûrement et on pourra être secondé par des robots de plus en plus sophistiqués. L'histoire de l'informatique ne fait que commencer...

D'autres informations sur le site du Musée de l'informatique de Paris.

Illustrations : Francesjasmany/Wikimedia Commons (Pascaline) - Julien GONG Min/Wikimedia Commons (MacBook Air)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné