Articles

Le télétravail vu par ses acteurs

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 03 mars 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 27 mai 2011

Le travail à distance existait bien avant l’avènement des TIC. Mais ces dernières ont contribué à lui donner son rayonnement actuel et à lui conférer un nouveau sens que traduit la définition stabilisée de l’Accord-cadre européen de 2002 :

« Une forme d’organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travail et dans laquelle un travail, qui aurait également pu être réalisé dans les locaux de l’employeur, est effectué hors de ces locaux de façon régulière ».

Le Forum des droits sur l’internet a dans son rapport de 2004 établi une typologie du télétravail. On distingue le télétravail à domicile, le télétravail nomade, le télétravail en télécentre et le télétravail en réseau. Quoiqu’il en soit, dans ces quatre cas de figure, le télétravailleur est physiquement distant de son employeur ou de l’entreprise.

Et c’est bien en cela, que le télétravail comporte des avantages pour les deux parties, même si a priori il peut être considéré comme induisant une perte de contrôle potentielle de l’employeur sur les salariés.

Pour l'employeur

Le blog NetPME liste une série de cinq avantages qui, selon l’auteur du billet, devrait convaincre les employeurs de franchir le pas du travail à distance. Il s’agit notamment de la baisse des frais fixes et des coûts salariaux, du recrutement de compétences pointues éloignées physiquement de l’entreprise, de l’augmentation de la productivité et de la flexibilité dans l’emploi.

Le Rapport du Centre d’analyse stratégique sur le développement du télétravail dans la société numérique de demain paru en 2009 est plus nuancé sur les avantages et distingue les effets positifs avérés des effets positifs présumés mais difficiles à mesurer. Sur l’amélioration de la productivité et de l’efficacité, le Rapport est formel et se fonde sur des données issues de différentes études. En revanche, il avance qu’il est difficile d’évaluer précisément les avantages du télétravail en termes de diminution des dépenses sociales.

Pour le télétravailleur

Aucune étude semble-t-il ne fait la preuve des avantages comparatifs pour l’employé travaillant à distance. Toutefois, en la matière, on citera utilement le témoignage d’un télétravailleur paru sur le blog Esprit Riche.

Fort de deux mois d’expérience (à la date de parution du billet), l’auteur égrène un chapelet de huit avantages du télétravail du point de vue de l’employé. Disparition du temps de transport, pauses et siestes à discrétion, moins d’interruptions et de frictions, horaires plus souples etc.

Le principal avantage mis en avant dans ce témoignage reste incontestablement l’efficacité qui elle-même découle de certains sacrifices, comme la diminution des interactions humaines et l’autodiscipline.

Cependant, la discipline du télétravailleur seule ne suffit pas pour satisfaire aux conditions d’efficacité. Selon le blog TPE-PME, existe aussi un besoin impérieux d’outils de communication adaptés. Le télétravailleur doit pouvoir aisément :

  • communiquer via la messagerie de l’entreprise et accéder à Internet ;
  • se connecter aux ressources de l’entreprise : annuaire, base clients, intranet…
  • accéder à distance à son poste de travail s’il en a un dans l’entreprise ;
  • téléphoner et être joignable par tous les collaborateurs de l’entreprise ;
  • faire des réunions en visioconférence lors de présentation par exemple.

On comprend dès lors pourquoi en l’absence de ces facilités, le télétravail reste encore marginal en certains points du globe, en Afrique notamment.

La formation à distance, une illustration du télétravail

Une large palette de métiers peut être exercée en télétravail. Et qu'est-ce que la formation à distance de ce point de vue, si ce n'est le télétravail adapté au monde éducatif ? Le formateur à distance est certes tenu par certains impératifs horaires et de présence, mais sans doute pas plus que la majorité des personnes exerçant leur activité professionnelle par ce biais. Il est rare cependant de voir considérée la formation à distance comme une illustration du télétravail. Les acteurs du domaine pourraient pourtant apporter beaucoup à ceux qui s'interrogent sur les avantages et les inconvénients de cette modalité de travail, dans la mesure où ils disposent désormais de longues années d'expérience. Il est temps de réaliser que le télétravail n'est pas réservé au monde entrepreneurial; qu'en la matière comme en beaucoup d'autres domaines, le rapprochement du monde éducatif et du monde des entreprises serait bénéfique pour toutes les parties.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné