Articles

Afrilivres : un site pour le livre en Afrique francophone

Par Louis-Martin Essono , le 15 novembre 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 17 mars 2009

Les élèves sont aujourd’hui envahis par toutes sortes de médias qui leur apportent l’éducation et l’instruction désirées ou non. De plus, même sous son format électronique, le livre semble rendu antipathique. De plus en plus. La multiplication des maisons d’éditions, la subvention des prix d’achat, la contextualisation, rien n’y fait. Le livre a déserté la bibliothèque familiale pour se couvrir de poussière dans les bibliothèques appauvries des écoles.

Pour trouver une thérapeutique idoine, il s’est trouvé ouvert un site qui facilite le contact avec le livre. Qui suscite la lecture. Par le Net. Par un résumé précieux et attractif. Par l’offre de la littérature locale de l’Afrique francophone au Sud du Sahara. Afrilivres est un portail culturel pour la promotion du livre. Il a été officiellement ouvert le 12 novembre 2002. Il est donc tout jeune et continue actuellement à finaliser certains développements techniques.

Afrilivres représente en fait une initiative lancée par un comité de pilotage d’éditeurs africains réunis en novembre 2001 par la revue et le site africultures avec l’aide de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme. Cette Cyber-librairie vitrine regroupe les livres disponibles auprès d’une association d’éditeurs d’Afrique francophone subsaharienne qui s’ouvrira ensuite aux éditeurs de l’Afrique du Nord et des diasporas.

La vitrine virtuelle offre pour les adultes des ouvrages généraux, de la philosophie, les sciences sociales et la religions, les langues et les sciences de la nature, les arts, la littérature, les maths, la géographie et l’histoire.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné