Articles

Chine : formation des formateurs chinois par le télé-enseignement

Par Louis-Martin Essono , le 30 janvier 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le Programme onusien pour le Développement s’attaque à l’Extrême-Orient où sévit aussi l’analphabétisme. La formation à distance a été choisie pour aller plus vite et pour son efficacité.

Le programme 403 de télé-enseignement dont bénéficie le Gouvernement chinois va être exécuté par le Pnud, Programme des Nations unies pour le développement. Ce programme a pour objectif principal d’élever le niveau des instituteurs et institutrices des régions rurales pauvres de la Chine de l’Ouest en améliorant leurs habiletés professionnelles. L’inauguration de cette formation s’est déroulée en fin d’année à Lanzhou, la capitale de la province du Gansu.

Selon le plan établi, on prévoit que d’ici à cinq ans, près de 20 000 instituteurs et institutrices des villages du Gansu, du Sichuan et du Yunnan bénéficieront d’une télé-formation de qualité. Parmi eux, 7 000 viennent des districts pauvres de Huating, de Jingning et de Tianzhu du Gansu.

En Chine, malgré l’aide que l’Etat accorde à l’Education Nationale, on relève que pour son exécution effective, ce programme a besoin de 9 millions de dollars US. Il bénéficiera donc d’une aide internationale de 6 millions de dollars sans contrepartie, et le reste est fourni par la partie chinoise.

Le journal China.org , qui publie la nouvelle, annonce cependant que l’on mettra en oeuvre les meilleurs modèles internationaux et nationaux de télé-enseignement, et des mécanismes de télé-apprentissage, afin d’élever la qualité de l’enseignement des instituteurs et institutrices des quartiers d’habitation, notamment de ceux de fortune, de minorités ethniques et des institutrices. Le plan de formation comporte les visites, la formation des formateurs, celle des directeurs d’école et des principaux instituteurs, la formation sur la mise en valeur des matériaux, la formation sur l’amélioration du niveau des instituteurs et sur le certificat d’aptitudes, et l’utilisation d’ordinateurs.

De telles actions, souvent attendues, permettent une véritable et visible action des Nations Unies dans les pays en voie de dévéloppement. Puisse la Chine être le début d’un cycle de formation efficace.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné