Articles

Publié le 30 août 2004 Mis à jour le 30 août 2004

Parcours «éducation» à Hourtin : quand la souris cherche à se faire plus vivante que la craie*

L’Université de la communication d’Hourtin affichait ses Territoires, thème de la vingt-cinquième édition qui s’est déroulée du 23 au 26 août. Ici en Médoc Bleu, c’est le bord de l’eau, il y a des canards et des nénuphars en fleurs, le lac et les voiliers.

La thématique "éducation" a tourné en boucle tout au long de la semaine : une dizaine d’intervenants par session des débats présentent leurs projets et réflexions en ordre hiérarchique. Une fois qu’ils ont intervenu, quelques minutes de questions impliquent l’assistance. Comme le fait remarquer un intervenant enseignant, ce n’est pas tout à fait le genre de schéma qui va motiver les formateurs à adopter une nouvelle démarche d’enseignement par le biais des technologies en réseau !

Côté institutions, collectivités locales et éditeurs, on s’attache aux moyens, aux équipements et aux contenus sans souvent se poser vraiment la question du processus d’apprentissage et de collaboration des apprenants. On livre des ordinateurs sans susciter le besoin de s’en servir; on travaille à des multimanuels, (e)- i-manuels trop coûteux sans chercher à individualiser ou modulariser l’apprentissage; on développe des bases de données dispensant un corpus "fiable" sans penser s’ouvrir au licences libres... Le message envoyé ressemble à quelque chose comme «faites ce que je dis, pas ce que je fais, parce que je ne suis pas encore capable de le faire en réalité...» À croire que l’on a peur de montrer ce que l’on fait ou de le faire vivre...

Les ressources officielles recueillies dans les propos : les Environnements numériques de travail (ENT) , le Canal numérique des Savoirs et le Kiosque numérique de l’Éducation.

Heureusement, il y en a toujours un ou une qui met allègrement les pieds dans le plat et amène au questionnement.

La conduite du changement

Pour A. Giordan du Laboratoire de Didactique et Epistémologie des Sciences de l’Université de Genève, la question des moyens revient à un problème de culture et de décision politiques (il y a 26 systèmes éducatifs en Suisse). La question centrale est d’apprendre à apprendre tout en sachant que les livres scolaires traditionnels sont sous-exploités et qu’une nouvelle offre d’enseignement est nécessaire (interprétation des images, apprendre la lecture hypertexte rapide, l’autodidaxie) afin d’acquérir des savoirs disciplinaires transversaux.

F. Saint Germain, enseignante participant au projet Un collégien, un ordinateur portable dans les Landes, raconte combien les outils technologiques permettent des activités pédagogiques différentes (cartes animées, vidéo, atlas) et combien les élèves apprécient les avoir à disposition sur leur ordinateur, en tout lieu en tout temps.

François Jarraud du Café Pédagogique développe le projet collectif de mutualisation d’enseignants qui compte 80 000 abonnés et travaille à impliquer les formateurs à utiliser les ressources en classe afin de faire évoluer l’école et constituer un pôle d’accompagnement et de transmission de savoirs actifs.

B. Curzy de l’EDHEC mentionnait la matrice des besoins en connaissances et compétences qui a donné lieu à la pratique du e-learning de 90 % des 2000 formateurs et 200 modules de cours en ligne de son école. Démo en ligne à consulter : «Des fusions et des hommes» sur le Blackboard Learning System ML avec nom d’utilisateur : demo et mot de passe : demo.

J-E Joureau d’Apple ( ALI, Apple Learning Interchange) parlait, lui, de processus de mutualisation, de déploiement massif respectant normes et standards, d’outils de recherche, de la validation du contenu, par qui ? Le tout nécessitant des partenariats et une réflexion commune.

Aux problèmes récurants de maintenance du matériel informatique, Clément Laberge préconisait d’impliquer les étudiants comme cela se pratique au Québec.

La base des enseignants actifs (25 à 30% des profs pratiquent le B2i faisait remarquer Bruno Devauchelle du Café Pédagogique) est parfois plus avancée que les décisionnaires et devrait donc le faire savoir en mettant de côté le poids du système... français. L’idée d’un pôle associatif qui fasse un pont entre les pôles institutionnel et industriel fait son chemin.

Quand s’intéressera-t-on à la motivation de l’apprenant et à des outils de création qui lui sont destinés ? Les démarches de portfolios numériques vont dans ce sens. À suivre en octobre à La Rochelle .

S’il est parfois un peu solitaire d’être en avance, Thot a sûrement du pain sur la planche afin d’informer, surprendre et inviter à l’action !


Mots-clés: Édition Territoires Thème


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !