Articles

Formation non formelle : les ressources Internet pour l’utiliser dans vos cours*

Par Denys Lamontagne , le 25 octobre 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La formalisation de l’enseignement se définit selon un rapport pratique : l’effort de formaliser est il moindre que l’effort de re-création ? Aussi l’enseignement formel apparaît t-il avec la répétition des mêmes enseignements. Voyons les possibilités...

  • Seul avec soi-même

    En formation à distance, l’autonomie de l’individu fait partie de la méthode. Maître à bord, on peut en principe choisir son rythme, sa fréquence, l’ordre de ce qui sera vu et même le contenu si on le désire... plus l’autonomie de l’individu est grande, moins l’apprentissage est formel. Les sommités, les maîtres d’une discipline, apprennent tout le temps et, à leur niveau, plus personne ne leur enseigne ou plutôt, tout leur enseigne ce qu’ils recherchent, mais le cadre formel est dissous.

  • Un à un

    Un compagnon se donnera rarement la peine de préparer son enseignement en détail; généralement il adaptera plutôt son discours au niveau de son apprenti et à ses besoins, aux occasions qui passent, à son humeur, etc . La relation individuelle, le mentorat, le support, l’entraide, entrent tous dans cet ordre d’enseignement informel. Un certain cadre peut-être défini, mais la navigation intérieure se fait à l’estime.

  • Un à plusieurs

    Mais si demain et les autres jours d’ensuite une, trois, puis dix personnes lui demandent la même chose, l’intérêt de formaliser la démarche prendra forme pour lui. Il y gagnera en rapidité, pertinence et efficacité, d’autant plus qu’il pourra éventuellement former d’autres formateurs, le tout devenant de plus en plus «formel». La «formation» couvrira un large spectre de besoins potentiels et les particularités individuelles seront de plus en plus ignorées.

    Le même phénomène prend place pour les formations en ligne destinées à des milliers de personnes.

  • Plusieurs à plusieurs

    Avec Internet, la création de groupes d’intérêt rend intéressant l’utilisation de l’enseignement informel à grande échelle. Si une personne peut savoir beaucoup de choses, un groupe de passionnés en saura toujours plus et pourra répondre aux besoins individuels mieux que n’importe quel individu isolé.

    En mode informel, le rapport est plus individuel et les réponses personnalisées, ce qui n’exclut pas l’organisation.

    Autour d’un sujet fini, la somme des problèmes et des réponses possibles se concentre autour d’un noyau très limité de réponses, le reste pouvant faire l’objet de discussions originales. Aussi, l’organisation des FAQ (Questions fréquentes) est une constante sur les sites d’entraide professionnels, la formalisation apparaît au delà d’un certain seuil de fréquence.

    Sommairement, enseigner vise la duplication chez l’apprenant et c’est la fréquence de cette duplication qui déterminera la formalisation de l’enseignement.

Dans les cours

Si l’enseignement formel est efficace pour les éléments standards, hautement duplicables et fréquents, il serait par ailleurs idiot de se priver des avantages de l’enseignement informel pour tous les besoins particuliers des individus formant le groupe. Surtout dans Internet, formaliser des cours de qualité est dispendieux; en conséquence ne couvre t-on que rarement les détails ou les cas particuliers.

Aussi l’intégration d’un forum de discussions dans un cours avec fréquentation et contributions prises en considération dans l’évaluation finale, est un moyen rapide d’ouvrir une formation aux apports de l’apprentissage non formel.

Cela parait bien en théorie, c’est encore mieux en pratique :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné