Articles

Quand le tableau du maître communique encore plus blanc

Par Michel Berhin , le 01 juin 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Fruit d’une convergence inévitable entre toute une série de périphériques de support et de manipulation des données informatiques, le tableau numérique interactif risque bien d’être le nouvel allié de l’enseignant face au groupe classe. Loin de renforcer le prof dans une attitude d’enseignement frontal où il serait le dispensateur du savoir face à une galerie de spectateurs ébahis de cette nouveauté technologique, le tableau numérique interactif est l’outil idéal pour mettre en place une pédagogie de l’interaction dynamique.

Branché sur l’ordinateur équipé d’un projecteur, le tableau numérique interactif constitue l’interface d’une plus grande souplesse dans la sollicitation des documents numériques. Le prof parcourt son disque dur comme il le ferait avec sa souris et appelle en fond d’écran tous les documents qu’il a préparés. Doit-il en rechercher de nouveaux sur Internet, suite à une question posée par un élève ? Pas de problème ! Il lancera sa connexion et téléchargera. Ensuite, c’est d’enseignement qu’il s’agira bien, car toute la dynamique de la palette graphique est là qui permet de surligner, de hachurer, d’annoter, de dessiner, de couper, de coller, de copier. Tout en interaction avec les questions et les réponses de son auditoire.

Là où les utilisateurs de l’ordinateur étaient peut-être quelque peu gênés aux entournures par l‘usage très linéaire de diaporamas, il y a maintenant la possibilité de s’adapter à tout instant à la nécessité pédagogique de terrain. Certes, votre tableau se remplit alors comme le bon vieux tableau mural traditionnel à la différence que nous sommes ici dans l’univers numérique et que donc, tout peut être sauvegardé.

Rien n’est plus simple alors, que de fournir aux élèves une copie électronique des productions réalisées dans le cadre du cours. Transmission directe dans l’extranet de l’école, ou envoi par email tout se fait en quelques clics.

Mais en plus, rien ne vous empêche de concevoir votre séance de travail en interconnexion sur le net. On connaissait déjà le tableau blanc que se partagent les utilisateurs d’un logiciel de communication comme netmeeting, par exemple, quand ils sont branchés sur le même serveur. Ici, la déclinaison est identique et permet à vos correspondants d’être dispersés dans votre classe en présentiel ou à l’autre bout du monde, via Internet.

Voilà la technologie qui fera prochainement son apparition dans vos classes, chers enseignants ! Mais comparez les versions, car ils sont déjà nombreux à vous offrir leur produit phare. A vous de deviner les points forts et les faiblesses de chacun, pour le bonheur de votre pédagogie.

Au Wem, cette année, ils étaient déjà plusieurs à faire vitrine :

Interwrite

Ebeam

Promethean activboard

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné