Articles

Les présentations Power Point sont une torture pour les étudiants. Rendez-les plus vivantes...***

Par Denys Lamontagne , le 27 juin 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

D’après de Thierry Karsenti (voir Favoriser l’intégration des TIC en pédagogie universitaire), plus de 80 % de l’utilisation en classe du multimédia à l’université se fait via des présentations Power Point minimales.

Les professeurs les utilisent trop souvent et mal, au point où les étudiants en viennent à les détester (les présentations).

Cet état de fait n’est pas le lot de quelques rares institutions mais bien de la majorité. Voici donc pourquoi les «cliqueurs» (clickers), dont nous vous avions parlé il y a quelques mois (voir : Réduire la distance en classe...), font leur entrée en force dans les campus.

Il s’agit d’une technologie simple (une télécommande à cinq boutons), relativement facile à implanter et facile à intégrer dans les cours pour les professeurs.

L’avantage du «cliqueur» est sa capacité de concentrer l’attention des étudiants et surtout de permettre à un professeur d’adapter son discours à l’état de sa classe. Si tout le monde comprend, on passe au point suivant, si personne ne comprend, on reprend avant le dernier point où ça allait bien...

Educause publie un simple feuillet à télécharger, 2 pages pour faire le tour de la question : 7 Things You Should Know About Clickers

Pour des noms et liens vers des fournisseurs, voir au bas de l’article « Réduire la distance en classe...»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné