Articles

Le tutorat en ligne est de plus en plus populaire -

Par Denys Lamontagne , le 21 février 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

De plus en plus d’étudiants américains ont recours aux tuteurs en ligne ou aux forums de discussion pour effectuer des recherches ou répondre à certaines interrogations sur des sujets précis afin de compléter leurs travaux scolaires. On ne connaît cependant pas l’effet de cette activité sur leurs performances académiques.

Sous la rubrique «tuteur», les engins de recherche fournissent plusieurs dizaines de sites : du tutorat le plus organisé au simple étudiant désirant partager ses connaissances. AOL regroupe ainsi les services de 1 200 tuteurs bénévoles qu’elle a formés et qui consacrent de quelques minutes à quelques heures aux 5 000 étudiants qui fréquentent cette section d’AOL chaque semaine.

Certains spécialistes émettent cependant des réserves face au tutorat en ligne car ces forums sont parfois des lieux fréquentés par des gens dont les intentions sont loin d’être didactiques. Les tuteurs d’AOL, par exemple, doivent se soumettre à une étude de leur dossier académique et accepter qu’une vérification soit faite quant à la virginité de leur casier judiciaire. Malheureusement, ce ne sont pas toutes les entreprises offrant du tutorat en ligne qui procèdent ainsi.

D’autres sites, à but lucratifs ceux-là, proposent le même type d’assistance : Tutor.com, Go Math Online Tutoring (GoMath.com), 1800Tutors.com et TopTutors.com, par exemple. Leurs tarifs varient de 15 à 200 dollars l’heure; ils peuvent mettre l’étudiant en contact avec un tuteur avec lequel il pourra interagir en ligne ou en face à face. C’est le parent qui devient alors responsable de la vérification des compétences et de l’honnêteté du tuteur.

Bien que le recours fréquent à un cybertuteur puisse favoriser chez l’étudiant la paresse intellectuelle, la majorité des tuteurs espèrent plutôt offrir une assistance d’appoint. Mme Riley, tuteure bénévole, souligne qu’il est très valorisant pour le tuteur de constater que son aide a permis à un élève de résoudre un problème; elle rappelle que le tuteur doit guider et non réaliser une activité pour l’étudiant.

Tiré de l’article « Online Tutors Say They’ve Got the Answers» de Kathleen Kennedy Manzo.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné