Articles

Mali : l’école par la radio***

Par Louis-Martin Essono , le 05 septembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Un nouveau sigle est en train de s’installer parmi les personnels éducatifs maliens de l’éducation de base. Depuis quelques jours, en effet, à la veille de cette rentrée scolaire, les enseignants s’activent à suivre une Formation Interactive des enseignants par la radio (Fier).

Chaque pays africain comprend enfn que l’éducation de ses enfants demeure l’investissement le plus rentable pour la formation de citoyens libres, ouverts et responsables. Le Mali vient, dans cette perspective, de recevoir de l’Usaid une aide financière pour réaliser la Fier. Il s’agit d’un espace de formation pédagogique initiale et continue qui utilise la radio et les Tic pour la création de modules de formation radiophonique et numérique de qualité.

L’utilisation de la radio comme média éducatif est vieille et efficace, qui avait déjà été expérimentée par le défunt Ciffad de l’Acct dans les pays de l’Afrique sub-saharienne. Cette forme d’enseignement, souhaitée dans les colonnes de Thot, constitue, par la radio scolaire***, une éducation de masse appréciable.

L’éducation informelle trouvera dans cette stratégie un solide strapontin, car, la radio servira désormais à l’éducation et l’autoformation se développera si le suivi est assuré par les enseignants nouvellement formés. D’ailleurs, reconnaît la responsable maline de l’éducation,

les ondes serviront désormais de relais d’interaction. L’autoformation des élèves et des enseignants sera développée au moyen de messages pédagogiques appuyés par une démarche pré-action, action et post action. Cette trilogie d’actions créera une atmosphère d’échanges et de communication.

L’Etat malien formera ainsi chaque semaine les 3500 enseignants dans 6 séries d’émissions et dans 6 centres virtuels, dont deux sont déjà fonctionnels à Niono et Tombouctou. Sur les bancs de l’école, les enseignants apprendront à faire de la recherche documentaire, la technique pédagogique active, à réaliser un stage pratique, une élaboration d’une fiche de préparation de classe et l’évaluation des apprentissages.

En venant en appui à certaines séries éducatives du Mali comme "Sur la route de l’école", "Tam-tam pour les encadreurs", "Les enseignants à l’écoute", le programme Fier permettra de fortifier la maîtrise du langage gestuel, le travail collaboratif et la découverte de la pédagogie de la leçon-débat. Au lendemain de la journée d’alphabétisation, ces mesures devront prendre encore plus d’ampleur si l’Etat pouvait prendre le relais et vulgariser le programme sur toute l’étendue du territoire malien.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné