Articles

CDW G 2005 : résultats de l’enquête «Les enseignants parlent technologie»***

Par Denys Lamontagne , le 18 septembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’enquête CDW-G Teachers Talk Technology 2005 QED a été mené par téléphone entre février et mars 2005 auprès de 1000 enseignants du niveau secondaire (K12). L’échantillon a été tiré au hasard dans le fichier national des enseignants du QED’s National Education Database (NED) de toutes les écoles et districts des États-Unis.

Les résultats sont fiables à + ou - 3 %, 95 fois sur 100.

Les conclusions sont intéressantes :

Alors que la technologie est de mieux en mieux acceptée comme outil pour les enseignants, la technologie en classe n’est toujours pas un outil courant pour enseigner.

  • La technologie informatique a changé l’enseignement «de façon importante» (a great deal.)
  • Les enseignants citent de plus en plus fréquemment les ordinateurs comme des outils d’enseignement effectifs, mais seulement la moitié intègrent l’ordinateur dans leur pratique journalière.
  • Les usages administratifs de la technologie continuent d’augmenter en nombre et en efficacité.
  • Le lien entre les ordinateurs et la performance lors des tests standardisés demeure non-prouvé.
  • La formation professionnelle se concentre sur les fonctions administratives.
  • Presque 2/3 des répondants pensent qu’il y a trop peu d’ordinateurs dans leur classe.
  • Il n’y a pas d’augmentation dans le développement professionnel en technologie pour les enseignants en 2005.
  • Les enseignants percoivent un véritable intérêt pour la technologie dans les écoles.
  • Près de la moitié des enseignants supportent le ratio un élève / un ordinateur.

Les enseignants sont surtout concentrés sur les usages administratifs de l’ordinateur en réponse à l’augmentation des exigences administratives.

60 % des enseignants croient que la performance académique des étudiants s’améliore avec l’utilisation des ordinateurs en classe., mais seulement 38 % disent qu’ils ont la bonne proportion d’ordinateurs dans leur classe.

Combler l’écart entre les usages administratifs et éducatifs des ordinateurs semble plus être lié au lieu où sont situés les ordinateurs que seulement une question de nombre d’ordinateurs.

Pour consulter les résultats : CDW-G Teachers Talk Technology 2005

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné