Articles

Promotion de la formation à distance

Par Thot , le 27 septembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La place qu’occupe la formation à distance dans les médias s’améliore, ainsi que son positionnement comme solution de formation crédible et acceptable. Voilà de bonnes nouvelles ! Reste sa distribution. Personne ne trouve d’intérêt à proposer les cours, aussi, bien souvent, personne d’autre que l’institution qui les produit ne les annonce. "Il arrive encore de devoir expliquer qu’une campagne annuelle de 300 euros pour un cours qui a en coûté 100 000 à produire ne sera pas suffisante pour l’atteinte des objectifs financiers". Certains produits atteignent jusqu’à 40% de leur budget en marketing. Que diriez vous d’un 2% et de véritables réseaux de distribution de ressources éducatives, neutres ou affiliés ? Les chiffres montrent que la direction fondamentale du marketing de la FAD cible les populations éduquées. Et les autres ? Plus l’effort de mise en marché est défavorable au vu de l’intérêt de la clientèle, moins on trouvera d’offre. "Si l’on souhaite voir la formation à distance devenir populaire, chez les gens scolarisés et chez les autres, elle devra nécessairement être mise en marché puisque la réalité du marché est la force principale qui la gouverne aujourd’hui".

Alors pourquoi ne pas vanter davantage l’attrait, l’intérêt, l’esthétique, le ludique des cours et des produits d’apprentissage ? L’éducation traditionnelle n’a-t-elle pas le tort de croire que des cours obligatoires et le même mode d’apprentissage pour tous suffit à satisfaire la demande des individus ? La formation en ligne et en réseau a mieux à offrir pour ceux qui le désirent : la facilité d’accès en tous lieux en tous temps, l’appui d’une communauté, le choix des parcours, le partage et la construction des connaissances par la communication... Thot est maintenant accessible en anglais. Comme nous présentons beaucoup de ressources étrangères au monde francophone et que nous ne connaissons pas d’équivalents à l’étranger qui fassent connaître les ressources francophones dans leur milieu, nous le ferons nous-mêmes. Voilà donc une influence élargie pour la promotion de vos actions, produits et ressources de formation, et une expérimentation partagée de la viabilité du multilinguisme ! Des acteurs à l’honneur cette semaine : le projet d’établissement du Centre national d’enseignement à distance; les projets, actions et recherches en Communauté française de Belgique; l’Observatoire en ligne des politiques d’éducation et de formation en Europe; l’École des Postes du Cameroun et l’enseignement assisté par ordinateur. Des cours et des références de choix : compréhension de l’anglais parlé; astrophysique; Libre cours; créateur d’entreprise; l’électricité, l’énergie et l’électronique en quatre langues; le dépôt ouvert Eurêka et 1500 chansons du répertoire québécois. Un dossier de ressources didactiques en interaction, simulation et scénarisation pour l’apprentissage; des conseils pour préparer les élèves à réussir leur formation en ligne et tout savoir sur le partage des connaissances par les outils de communication en réseau... Bonnes découvertes, Martine JaudeauRédactrice en chef

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné