Articles

Les Télécoms entre bien public et marchandise

Par Louis-Martin Essono , le 24 novembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le Sommet de Tunis a permis de découvrir plusieurs ouvrages relatifs aux Tic, aux télécommunications ou à l’enseignement par les Tic. Ils se prenaient comme des petits pains, du moins, comme une marchandise rare et précieuse. C’est le cas de l’ouvrage intitulé

Les télécommunications entre bien public et marchandise.

Ce petit ouvrage, coordonné par Djali Benamrane, Bruno Jaffré et F-X Verschave doit son succès, non pas seulement à la qualité de ces trois noms bien connus dans les milieux des télécoms, mais surtout aux textes qui en constituent la teneur.

Le lecteur est séduit d’emblée par les trois différentes parties qui ont été rédigées par des contributeurs de plusieurs nationalités, venus du Nord et du Sud. Les textes, bien que traitant de spécialités, sociologie, communication, télécommunication, économie, sont d’une très bonne facture et dans une langue accessible à tout lecteur. Le fonds repose sur une acception bien simple : les biens publics mondiaux sont des choses auxquelles les peuples ont droit, produites et réparties dans des conditions d’équité et de liberté.

Dans la 1ère partie, entièrement consacrée à

l’essor des télécommunications et à la mondialisation de la communication

cinq chapitres, écrits par Du Castel sur le développement technico-économique des télécoms (1850-2004, Flichy sur le développement du téléphone et les leçons de l’histoire, les origines du service public de télécoms en France F. Carmagnat, Une histoire d’Internet (L. Chemla et l’approche sociologique et anthropologique de la communication dans le visages africains. A. Nyamba. Ces contributions montrent que les technologies profitent

inéquitablement

aux populations du monde et qu’elles déstabilisent certaines de ces populations.

Dans la 2ème partie, plusieurs chapitres exhument les pervers effets des politiques de dérégulation, de privatisation et de délocalisation dans les pays du Sud. C’est ce que montrent les textes de P. Musso sur la dérégulation des télécoms ou d’A. Pasquali qui demande s’il est sage de confier le destin des services publics aux marchés, thème repris par S. Mas sur le passage de service public au service universel. A. Baron examine les délocalisations et les droits des salariés. Du Castel, Dali et Vernet analysent la recherche en télécommunication tandis que Naschimento travaille sur le développement du portable en Afrique. A. Traoré exploite l’accès, l’être et le paraître à travers la connectivité par les vrais et les faux défis en Afrique. Ce continent revient au détour de deux réflexions sur la problématique des Tic (B. Gado) et la relation entre les télécoms et le service public au Mali (Mele et Sangaré).

La 3ème partie s’occupe des perspectives et des alternatives optimistes pour une construction améliorée d’une communauté humaine offrant toute la place des biens publics mondiaux. Sept contributions s’y atèlent, à savoir celles de Benamrane sur le fonds de solidarité numérique, d’Aguiton et Cardon sur les Militants et les Tic, puis celles de Couchet et Sibaud sur les enjeux des logiciels libres face à la privatisation de la connaissance, puis de M. Arnaud et S. Ouedrago sur les conditions de développement et d’usage des LL, facilitateurs d’accès au savoir collectif.

Benamrane revient et analyse finement le rôle efficace ou non du SMSI dans la gouvernance onusienne des télécoms. Fullsack termine le débat en s’interrogeant sur l’UIT, perçu comme un acteur déterminant dans l’évolution néolibérale du secteur des télécommunications. François Lille dresse un index fort riche des biens et des services mondiaux.

Il y a longtemps qu’on n’a plus vu de bons livres à un si bon prix. Les éditions FPH le vendent à 18 euros. Les étudiants et les chercheurs ont le devoirs de lire cet ouvrage qui montre qu’en Afrique, la revendication des biens publics dans le domaine des télécoms devient primordiale.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné