Articles

Sénégal : Digital freedom donne des cours à distance

Par Louis-Martin Essono , le 16 janvier 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les Etats-Unis s’engagent à conquérir l’Afrique dans son ensemble. L’éducation et le développement consituent pour eux la voie la plus simple pour parvenir à leurs fins. En mars 2003, le Gouvernement américain a pris la décision d’utiliser les TIC pour promouvoir les PME, les Petites et Moyennes Entreprise dans les pays en voie de développment.

Le Programme Digital Freedom Initiative, connu sous son sigle DFI a foulé le sol africain par le Sénégal qui a servi de pays pilote. En effet, cette initiative fonctionne avec bonheur dans ce pays, au point qu’il est envisagé qu’on l’étende à vingt autres pays.

Les activités de DFI Sénégal visent plusieurs objectifs.

  • Accroître la productivité et la rentabilité des petites et moyennes entreprises;
  • Stimuler les emplois dans les communautés locales;
  • Accroître la participation des entreprises des pays en développement dans les marchés internationaux.

Les activités engagées impliquent l’utilisation des Tic et la formation à distance, quoique discrète. Cette méthodologie semble avoir beaucoup de succès auprès des bénéficiaires. Et les résultats efficaces comme le montre ce site bilingue, français/anglais. De nombreux projets, dont celui des télécentres et cybercafés enthousiasment la population des bénéficiaires de ce programme.

Ce sont de pareils programmes qu’attend l’Afrique dans la mesure où leur seul et unique objectif est d’impliquer les Africains eux-mêmes dans la construction de leur propre développement.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné