Articles

Burkina-Faso : l’Université de Moncton à Ouagadougou, pour toujours***

Par Louis-Martin Essono , le 21 mai 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’Afrique est en effervescence ces derniers jours avec la visite de M. Sarkozy dans quelques pays de l’Afrique de l’Ouest. Le Ministre français est allé se faire huer en voulant expliquer la politique de

l’immigration choisie

que personne en Afrique ne cautionne. les Africains ont intérêt à rester chez eux et investir leur puissance intellectuelle dans leurs pays.

Sans se préoccuper de telles idées, le Canada construit une autre philosophie que semble adopter l’Afrique, celle de venir en Afrique investir pour l’enseignement supérieur et d’y offrir des enseignements aussi performants qu’au Canada. Pour les Canadiens, Patrick Maltais et Claude Diono, "la présence au Burkina de l’université du Canada de Ouagadougou (UCAO) ne vise pas à freiner l’immigration au Canada. L’Université ne s’aligne pas sur les programmes politiques des politiciens. Nous avons pour vocation d’ouvrir autant que possible les programmes d’études aux étudiants du monde entier. Nous voulons les aider à poursuivre leurs études. Ceux-ci peuvent après la formation à l’UCAO, entamer des spécialisations au Canada sans problèmes".

En effet, un programme de Master of Business Administration en administration des affaires de l’ université de Moncton se délocalise au Burkina à travers l’université du Canada de Ouagadougou. Des délégués des universités des deux pays se sont récemment rencontrés à Ouagadougou pour mettre au point les dernières touches, l’UCAO devant accueillir ses premiers étudiants en juillet prochain.

Trois filières de ce MBA seront offertes aux 30 premiers étudiants qui devront cependant payer 2 millions de FCFA: l’Administration Finances-Contrôle-Affaires, la gestion des ressources humaines et la gestion des projets.

Selon le journal, ces cours seront dispensés par des professeurs de l’Université de Moncton et de l’ Université de Ouagadougou tandis que des vidéoconférences en duplex permettront aux étudiants de discuter et de connaître leurs collègues de Moncton. Ces apprenants disposeront par ailleurs d’une bibliothèque fournie dans les 3 filières et un accès internet à la grande bibliothèque de l’Université de Moncton qui contient environ 45 000 ouvrages.

Toutes les informations sont disponibles ici sur Allafrica.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné