Articles

Référentiel de compétences TICE pour l'Afrique

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 05 avril 2011

Mar Mbodj relate dans un article publié dans la nouvelle revue francophone en ligne, Frantice.net, le processus de modélisation d'un référentiel de compétences TICE intégrant des valeurs spécifiques à l'Afrique et au Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Cette entreprise de modélisation s'inscrit dans le cadre de l'initiative des e-Ecoles du NEPAD qui a pour objectif d'assurer aux jeunes africains une éducation qui leur permettra de participer de façon efficace à la société de l'information.

Les e-Ecoles du NEPAD

Une e-école du NEPAD se distingue des écoles classiques, du moins dans leur configuration actuelle en Afrique, en ce qu'elle dispose d'ordinateurs fixes, d'un tableau blanc interactif (TBI), d'un vidéoprojecteur et d'un téléviseur connecté au réseau satellitaire. Le projet E-écoles du NEPAD est prévu pour se dérouler en trois phases, chacune portant déploiement du projet sur 15 à 20 pays du continent.

A terme, environ 600.000 établissements scolaires d'Afrique devraient être touchés par ce projet, au demeurant, très ambitieux. Se financement est assuré sur la base d'un partenariat public-privé dans lequel on trouve au moins cinq grands consortiums des technologies de l'information (Microsoft, HP, Oracle, Cisco et AMD). La vidéo promotionnelle ci-dessous (en anglais) décrit brièvement le projet.

Pourquoi un référentiel de compétences TICE pour l'Afrique ?

Tout d'abord parce qu'un cadre de référence d'une telle envergure est inexistant à l'échelle du continent et des pays qui se contentent généralement de recourir à des outils étrangers. La modélisation de ce référentiel se justifie aussi par le fait qu'il y a un besoin d'harmoniser les pratiques d'intégration des TIC dans les systèmes éducatifs africains et de donner des bases communes de travail aux personnels enseignants et aux administrateurs scolaires engagés dans le projet des e-écoles du NEPAD.

En outre, un référentiel de compétences TICE pour l'Afrique, en même temps qu'il comble le vide, doit prendre en compte les spécificités du continent en matière des usages des TIC et s'inscrire dans une vision d'intégration des TIC dans le contexte particulier des systèmes éducatifs africains marqués, d'une part, par le désengagement des Etats et, d'autre part, par l'activisme des acteurs non-gouvernementaux et du secteur privé.

Le référentiel proprement dit

Il a été élaboré à partir de douze produits référentiels existants et en usage en Afrique. Il définit huit grands domaines de compétences pour l'enseignant et douze pour l'apprenant. Les domaines de compétences sont arrimés à un modèle d'intégration progressive des TICE du NEPAD.

L'intérêt de ce dernier outil réside en ce qu'il tient compte de tous les niveaux d'utilisation des TIC, y compris celui de la non-utilisation. Toutefois, on regrettera que la contextualisation annoncée n'ait pas eu lieu. Les concepteurs de cet outil se sont tout simplement bornés à procéder à un travail de fusion-recomposition des référentiels existants.

Les résultats du test des outils le montrent. Seulement 23% des répondants pensent qu'il prend en compte les spécificités africaines et 27% jugent qu'il est suffisamment ancré dans le contexte africain. A chacun d'apprécier s'il fallait réellement sacrifier l'insertion dans le monde globalisé à des particularités continentales.

Télécharger : Typologie des référentiels de compétences TICE en matière de formation des personnels de l’éducation. Une étude de cas : les E‐Ecoles du NEPAD (.pdf)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné