Articles

L’intégration des objets d’apprentissage dans la vie des étudiants : plus spontanée que déterminée. Le secret est dans le format.

Par Thot , le 15 décembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 17 décembre 2008

Les vidéos de Khan Academy sur le calcul intégral, tous primitifs qu’ils soient (une voix OFF explique les petits dessins tremblants fait sur un tableau avec une souris) ont été visualisés de 1 000 à 10 000 fois chacun.

On en trouve aussi sur la vélocité angulaire, les harmoniques ou le système financier avec sensiblement les mêmes nombres. Vous trouverez plus de 600 de ces vidéos pédagogiques sur ce seul site. Un peu moins sur le site mathTV.com, en plus professionnel. Mais que peut-on retenir de ce phénomène ?

Plusieurs choses.  

  • D’abord ces vidéos ne sont pas intégrés dans un cours; ils sont listés dans une page-répertoire que les étudiants peuvent visualiser comme bon leur semble.

  • Ensuite ces vidéos ne durent pas des heures, plutôt une dizaine de minutes chacun.

  • Puis ces vidéos sont sur You Tube ou en accès direct. Le support technique est réduit à son minimum et la compatibilité maximale. Les étudiants connaissent le principe et ne perdent pas de temps à s'ajuster au fonctionnement.

  • Enfin, la production est minimale.  Le professeur parle et dessine en direct, le ton est amical et on a l’impression qu’il explique en privé.  Pire encore, il apprend à se servir du tableau pendant qu’il explique.  De leçon en leçon on constate qu‘il s'améliore. Avec des coûts aussi faibles (le temps du prof), il est possible d'étoffer le répertoire à tous les éléments d'un programme qui peuvent mériter des explications.

On comprend que la popularité n’est pas une question de qualité de production mais bien de pertinence et d’accessibilité.

On n'essaie pas de faire de vous un grand mathématicien, mais bien de vous aider à réussir votre cours. Les étudiants en raffolent apparemment.

Bref, à partir du moment où un besoin est bien identifié, toute réponse, même minimale, peut connaître le succès, pour autant que l’accessibilité soit réelle.

Les outils de réalisation vidéo sont légion et plusieurs sont gratuits.  Le succès vous attend si vous n’essayez pas de tout contrôler mais bien d’offrir ce qui est nécessaire et demandé.  Accessibilité et compatibilité (You Tube),  pertinence et format (8 à 12 minutes), simplicité et faible coûts de production.

Le résultat s’intègre dans la vie des étudiants sans même que vous ne leur suggériez…

Khan Academy

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné