Articles

Vérification-minute : méthode d’amélioration rapide de la formation, en classe et en ligne

Par Denys Lamontagne , le 20 novembre 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 13 octobre 2014

Dans certaines écoles américaines, les directeurs font une inspection journalière de toutes les classes, trois minutes dans chacune.

Ils vérifient si les étudiants apprennent ou s’activent, font leur travail ou assistent à une leçon de qualité. Ils vérifient si les professeurs enseignent de façon créative, font des activités stimulantes et lesquels en sont loin.

Trois minutes ?

En fait, une visite rapide ne fait pas grand chose. C’est l’accumulation et les conversations qui s’en suivent qui font les changements. Des classes turbulentes de temps à autre, c’est normal, mais des classes tout le temps turbulentes, il y a un problème.

L’objectif est de relever le niveau d’enseignement de tous les professeurs, spécialement dans les écoles à problèmes et de favoriser ainsi le succès des élèves.

La "Three-Minute Classroom Walk-Through" n’est pas une technique officielle ni ne remplace les évaluations rigoureuses, ce n’est pas son but.

Le véritable effet des visites régulières est d’envoyer le message que «l’administration met l’enseignement en haut de ses priorités.»

La technique

Voici sommairement ce que les administrateurs sont supposés regarder durant leur visite de trois minutes. Certains points prennent plusieurs visites à estimer.

  • Étudiants

    Sont-ils impliqués dans le travail ? Est-ce que le professeur contrôle le comportement de la classe ?  

  • Enseignement

    Est-ce que le professeur est impliqué avec les étudiants ? Est-ce que le professeur utilise une variété de stratégies et de méthodes pour garder ses étudiants intéressés ? Est-ce que le professeur adapte ses approches pour que tous ses étudiants puissent saisir le contenu ?  

  • Leçons

    Est-ce que le contenu s’intègre au programme d’état ? Est-ce que ça enseigne aux étudiants à analyser et à évaluer ou ça leur donne seulement de l’information ? Est-ce que les étudiants ont l’occasion de démontrer qu’ils ont compris de différentes façons ? (Écriture, oral, tests, démonstrations, etc.)  

  • Murs

    Est-ce que les objectifs du jour sont affichés dans un langage que les étudiants peuvent comprendre ? Est-ce que ce qui est affiché sur les murs et les tableaux d’affichage est principalement centré sur l’apprentissage ?  

  • Sécurité

    Est-ce qu’il y a quoique ce soit qui puisse mettre la santé ou la sécurité des étudiants en jeu ? Si quelque chose est observé à ce niveau, des mesures doivent être prises immédiatement.

Et à distance ?

On ne verrait pas l’idée de visiter les tuteurs de cours à distance pendant trois minutes, même virtuellement. Ce n’est pas comme dans un centre d’appel ou «votre conversation peut-être enregistrée», ni non plus d’appliquer le même genre de questions; on s’adresse à une autre dynamique...

Dans la poursuite de la qualité, le principe est de s’occuper de ce qui se passe. Sait-on bien ce qui se passe réellement dans un cours à distance ?

  • Est-il utilisé comme il est supposé ?
  • Comment les étudiants s’en servent-ils ?
  • Comment les fonctions ou sections du cours sont-elles parcourues ou utilisées?
  • Les sujets couverts dans les chats ou les forums sont-ils en rapport avec le cours ?
  • Le tuteur répond-il aux questions ou incite-t-il les étudiants à trouver eux-mêmes les réponses?


Ce genre de choses.

Récemment je recevais un sondage sur l’utilisation qui était faite d’une section de cours où des conférences non traduites étaient offertes. Le sondage était très pertinent; il n’essayait pas de savoir si c’était bien ou non de ne pas écouter les conférences non-traduites, mais seulement de savoir s’ils devaient continuer à investir là-dedans, à les adapter pour qu’on les utilise plus ou les abandonner.

Une visite virtuelle de trois minutes, un sondage, trois questions de temps à autre, insérés dans la dynamique même du cours, envoient le message que «l’on se préoccupe de la qualité du cours».

En fait, l’essentiel de la gestion est de s’occuper de ce qui se passe. Et ça vaut aussi pour la formation à distance.

Pour l’article complet : Principals sprint with 3-minute class checks; New approach seeks to improve CMS teacher performance faster Par Ann Doss Helms du Charlotte Observer

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné