Articles

Publié le 27 avril 2009 Mis à jour le 28 avril 2009

FLE : l'utilisation des téléphones portables pour tenir des conversations.

La scène se déroule à l'Université de Yaoundé, au Cameroun.

Voici une trentaine de jeunes gens, tout droit arrivés d’une université au Sud Est du Nigeria. Ils viennent passer six mois d’imprégnation  en zone francophone du Cameroun et se préparent, à leur retour, à exercer diverses fonctions qui exigent la maîtrise du vocabulaire et de l’expression en français. Il est difficile, les premiers jours de leur tirer les vers français du nez, si l’on peut dire.

Lors des premiers cours, les jeunes gens n'osent prononcer un seul mot, malgré des connaissances livresque admirable. À l’écrit, ils connaissent tous les pronoms personnels, tous les adjectifs démonstratifs et possessifs.  La stratégie, pour les « extravertir » a consisté à leur proposer des jeux linguistiques et à les inviter à rendre compte de leurs résultats à l'oral, au moyen de l'objet emblématique de leur génération : le téléphone portable.

L'enseignant choisit différents jeux, tel celui de la Chasse au trésor . Immédiatement, les étudiants adhèrent à la consigne. Mais l'exercice ne s'arrête pas là : chacun doit maintenant rendre compte de sa quête en français à l'oral, en téléphonant à un autre étudiant de la classe qui doit réagir, toujours en français. Un troisième larron note les erreurs et les incorrections, et la conversation est suivie d'un débat sur ce matériau linguistique.

Pour consolider les aprentissages, les étudiants doivent ensuite réutiliser, dans un scénario original qu'ils créent eux-mêmes, les mots retenus pendant la phase de jeu et les conversations. Là encore, c'est le téléphone portable qui sert de canal de communication. Les scénarios ainsi créés ne manquent pas de sel : une étudiante est accusée par sa copine d’avoir chipé son copain. La querelle est portée chez le père de la voleuse de copain et par téléphone doit s’expliquer; le copain doit lui-même dire ce qu'il pense de toute l'affaire...

Un vocabulaire nouveau est collecté et consigné en fonction des situations.  Souvent, la conversation et surtout la discussion continuent après le cours, donnant aussi l’occasion de travailler la pragmatique et l’argumentation…

Certains esprits chagrins pourront objecter qu'il n'est vraiment pas nécessaire d'utiliser les téléphones en cours pour travailler la compétence orale. Mais si ! Les jeunes mènent une grande partie de leurs conversations au téléphone. Grâce à cet objet, ils restent en contact quasi-permanent avec leur réseau d'amis, et y abordent les sujets qui les intéressent réellement. Ils leur a donc été beaucoup plus facile d'inventer eux-mêmes les énoncés et de retenir le vocabulaire nouveau que s'ils l'avaient abordé avec des supports plus convenus, extérieurs à leur quotidien... L'usage du téléphone a déclenché l'appropriation de la langue étrangère, l'a rendue familière.

Voici une expérience facile à reproduire avec tout groupe d'apprenants en classe de langue étrangère. Comptons sur les objets, souvent technologiques, favoris des étudiants pour donner du sens à leurs apprentissages.

D'autres jeux pour parler français, sur le site de Francparler.org


Mots-clés: Téléphone portable Jeux De Rôles Conversations Université De Yaoundé Francais Langue Étrangère Appropriation Université Droit scène gens

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !