Articles

Apprendre une langue étrangère : motivation et plaisir d’abord***

Par Christine Vaufrey B , le 20 juillet 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 26 septembre 2008

Steve Kaufmann est un ancien diplomate et homme d’affaire canadien. Il n’est donc pas linguiste de formation, mais il a une longue expérience de l’apprentissage des langues étrangères. Actuellement, il tente lui-même d’améliorer ses acquis dans une douzaine de langues, qui vont du français au tchèque, en passant par le mandarin et le russe. Il se place résolument sur le terrain de l’expérience et le revendique.

Le credo de Kaufmann tient en trois points :

  • L’apprentissage d’une langue étrangère doit d’abord être source de plaisir. Chaque langue est un véritable continent à découvrir.
  • Il existe un mode « naturel » d’apprentissage linguistique, qui n’est pas du tout celui que nous imposent les institutions académiques.
  • Le web est un outil parfait pour l’apprentissage des langues. Kaufmann a donc créé une méthode d’apprentissage linguistique et un site, intitulé LingQ, qui permet d’apprendre de nombreuses langues en autonomie tout en disposant de ressources et d’exercices adaptés (tuteurs, ressources audio et écrites).

Mais quelle est donc la méthode promue par Kaufmann ? Dans un article de synthèse publié sur le blog Pick the Brain, il décrit les trois étapes de l’apprentissage d’une langue étrangère.

Etape 1 : Prise de contact avec la langue (60 à 90 heures).Le but est ici de vaincre nos propres résistances face à une langue perçue comme « étrange ». L’objectif d’apprentissage est modeste : reconnaître mille mots. Pas besoin de comprendre, ni de répéter bêtement des formules de politesses ou des phrases basiques. Il s’agit surtout d’écouter, d’entendre et de prononcer progressivement de nouveaux sons.

Etape 2 : Etre à l’aise dans la majorité des situations (180 à 360 heures).Le but est ici de comprendre la majorité des conversations ordinaires, en reconnaissant 90 % des mots employés. Les tâches se complexifient : il faut avant tout écouter et écouter encore, en toutes circonstances, des conversations tenues par des natifs de la langue, mais aussi réaliser des activités orales et écrites, avec l’aide d’un tuteur. Les exercices doivent être courts : pas plus de 5 mn. La motivation vient d’elle-même, grâce aux thèmes explorés dont le choix est laissé à l’apprenant.

Etape 3 : l’amélioration constante (180 heures à toujours).C’est l’étape la plus gratifiante : l’apprenant en sait assez pour discuter avec des natifs, pour voyager dans les pays dans lesquels la langue est parlée. Kaufmann soutient que c’est seulement à cette étape qu’il est intéressant d’étudier la grammaire de la langue, avec des ouvrages spécialisés. L’apprenant maîtrise désormais suffisamment la langue apprise pour ne pas l’oublier, même s’il ne la parle pas pendant une longue période. Parvenu à ce niveau d’apprentissage, l’apprenant peut acquérir des habiletés spécifiques, par exemple pour réaliser une présentation dans cette langue, écrire un article académique, rédiger un rapport dans le cadre du travail. Il mobilisera pour cela les ressources spécialisés qui sont présentes sur le web. Même à cette étape, il ne faut pas chercher le « sans faute » à tout prix. L’essentiel est de prendre plaisir à parler la langue, puisqu’il est désormais possible d’y exprimer à peu près tout ce que l’on souhaite.

La méthode prônée par Kaufmann n’a rien d’une formule magique : apprendre une langue demande du temps et des efforts. Mais son approche tente de coller au mécanisme « naturel » d’apprentissage linguistique, sans intellectualiser a priori le processus ni le contraindre dans des cadres académiques. Sur son blog, Kaufmann invite chacun à témoigner de ses expériences réussies (ou pas) en matière d’apprentissage d’une langue étrangère. Il s’agit donc de partir de la pratique pour construire la théorie, et non l’inverse. Ce qui, a priori, inspire plutôt confiance, n’est-ce pas ?

The Three Stages of Language Fluency, par Steve Kaufmann, blog Pick The Brain (en anglais).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné