Articles

L’art d’utiliser les bavardages électroniques en éducation: l’apprentissage participatif

Par Denys Lamontagne , le 28 avril 2009

On estime que la partie informelle de l’apprentissage, celle où nous discutons avec nos pairs de tel ou tel élément compris, incompris, expérimenté, manqué, réussi, utilisé, etc., est tout sauf négligeable.

En effet, ceux qui apprennent en confrontant leurs apprentissages avec différents usages et différentes pratiques seront moins dépassés par les imprévus, à la fois parce qu’ils connaissent plus de réponses et de stratégies pour les trouver et surtout bénéficient d’un réseau de support pour faire face aux différentes situations.

Ce qui peut ne pas être pas très important quant il s’agit de connaissances spécialisées et théoriques, mais qui devient vital quand il s’agit de données et de pratiques plus courantes et qui seront éventuellement intégrées dans une pratique professionnelle.

Ainsi, l’utilisation des outils de micro-blogging tel Twitter (et maintenant Facebook) sont  de plus en plus souvent cités comme outils pour l’apprentissage personnel et informel.

Poser des questions, recueillir des rétroactions

Ces outils peuvent servir à poser des questions, recevoir des réponses et répondre aux questions des autres.  Ils peuvent clairement supporter la collaboration et la compréhension.

Plusieurs enseignants utilisent déjà des micro-blogs pour créer des communautés autour d’une classe ou d’une activité, comme d’un bavardage silencieux pendant et après les cours. Ainsi ils peuvent rapidement recueillir une rétroaction sur leur cours, résoudre des points critiques fréquents, encourager les relations entre les étudiants.

Les enseignants «twittent» les devoirs à faire, les trucs du jour, le menu du cours à venir et autres amorces qui stimulent l’apprentissage.  Les chefs d’entreprise font la même chose pour stimuler et orienter le travail et faire connaître les bonnes nouvelles.

Les principales raisons que les usagers étudiants évoquent pour utiliser Twitter :

  • cela accélère la courbe d’apprentissage;
  • cela aide dans ses apprentissages personnels;
  • cela étend son réseau de relations.

Pour l’article complet :  Twitter As a Learning Tool. Really,  par Pat Galagan

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné