Articles

Les TIC en classe, c'est for me, formidable !

Par Alexandre Roberge , le 05 mai 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 26 août 2012

Lorsqu'on pense aux TICE, on évoque souvent les environnements numériques de travail ou des programmes de formation à distance, d'e-learning. Ces outils et projets ambitieux créent des cauchemars chez les administrateurs et le personnel enseignant des établissements scolaires: les coûts, la formation que leur utilisation demande, le personnel supplémentaire pour superviser de telles infrastructures technologiques, etc.

Pourtant, l'intégration en classe des TIC peut se faire facilement par le biais de la chanson. C'est du moins ce que révèle une étude du professeur Santiago Palacios Navarro de l'Université du pays basque en Espagne (en anglais seulement). 

Ce chercheur analyse des expériences ludoéducatives faites à partir de chansons dans le cadre de l'apprentissage d'une langue étrangère. Ces expériences s'inspirent d'une émission de radio espagnole des années 80 et 90 qui analysait le sens et la prononciation des mots contenus dans les paroles des chansons.

Certes, il serait possible de se contenter d'un bon vieux magnétophone et de papier-crayon pour appliquer cet exercice. Mais les TICE lui offrent de nouveaux attraits, sans exiger des compétences démesurées chez l'enseignant. L'étude du professeur S. Palacios Navarro propose l'utilisation de Hot Potatoes, logiciel bien connu de production d'exercices. Ensuite, il suffit de savoir utiliser l'Internet et les outils tels que Google et YouTube pour retrouver images,  vidéoclips et même des informations sur les interprètes des chansons étudiées en classe. Hot Potatoes, quant à lui, servira pour créer des quiz, des questionnaires et des exercices en lien avec la chanson étudiée. Bien entendu, chaque enseignant pourra enrichir la formule de base en fonction de ses compétences et surtout de celles de ses élèves, en déposant par exemple ses séquences pédagogiques sur une plate-forme telle que Moodle, ou en demandant de réaliser des diaporamas sonorisés.

L'important est qu'à partir d'une simple chanson et ces quelques outils technologiques, il est possible de créer de nombreux exercices pédagogiques:

  • Compréhension de lecture (comprendre le sens de la chanson, son message) et discussions sur celle-ci (à qui s'adresse la chanson ? quelles valeurs véhicule t-elle ?)
  • Compréhension orale (compléter les paroles d'une chanson à partir de son écoute, repérer le nombre de fois qu'un mot particulier est répété)
  • Analyse de la structure et du sens (repérage des rimes avec exercices d'appariement)
  • Travail sur les homonymes (choix parmi des couples de mots aux sonorités similaires, tels que how/now, sin/seen, fake/make/take)
  • Apprentissage du rythme et de la métrique
  • Amélioration de la prononciation
  • Production écrite à partir de consignes inspirées par la chanson

 

Les chansons seront choisies pour leur caractère rassembleur; il est toujours motivant, pour des élèves, de traiter en cours des objets familiers de leur vie quotidienne, et les chansons sont omniprésentes dans leur environnement.

Le message du professeur Navarro est fort simple : les TIC ne doivent pas faire peur, et des outils très accessibles peuvent apporter une vraie valeur ajoutée. Comme il le souligne, en Espagne, beaucoup de professeurs aux différents niveaux d'étude sont encore mal à l'aise avec l'utilisation de TIC en classe de manière quotidienne. Avec cette proposition pédagogique, le professeur Navarro montre que différents aspects du quotidien des apprenants et des professeurs peuvent s'allier pour créer des séquences originales en classe. Dans ce cas, il s'agit d'outils numériques simples, et de la chanson populaire.

La chanson, un moyen "for me, formidable" (chanson de Charles Aznavour) d'intégrer les TIC dans les classes ?

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné