Articles

Le partage d'informations entre voyageuses

Le voyage se décline de tant de façons.

Par Alexandre Roberge , le 09 novembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 15 mai 2015

Le voyage se décline de multiples façons. Sur Internet, les amateurs de voyages organisés en groupes comme les voyageurs solos trouvent des espaces pour échanger et faire part de leurs expériences. Voyons ce qui se passe sur les sites dédiés au voyage au féminin.

Des guides...

Il existe plusieurs guides de conseils pratiques pour les voyageuses. Déjà, à la fin de l'année 2008, le site du Ministère des Affaires étrangères canadien proposait un guide intitulé "Voyager au féminin". Ici, il s'agit de conseils généraux pour celles qui font du tourisme et sur les différents types de voyages qui pourraient être effectués. Dans le même style, Muskadia propose un petit guide de conseils pratiques sur des thématiques similaires à celles qui sont abordées dans guide canadien. Il y a d'ailleurs une page intéressante qui s'intéresse à la place de la femme dans certains pays. Dommage que la liste de nations soit si courte !

Le fameux Guide du routard propose également un petit dossier sur son site Internet pour les femmes désirant voyager seules. Une page faite en Suisse s'adresse spécifiquement aux problématiques de santé féminine en voyage. Cependant, mise en garde,  les "é" et les "è" ont, il faut croire, décidé de partir à l'étranger eux aussi, ce qui rend la lecture un peu pénible.

... mais surtout du partage d'informations

Il y a deux problèmes avec tous les guides proposés ci-haut. En premier lieu, les conseils donnés se ressemblent d'un guide à l'autre et deuxièmement, on finirait presque par croire qu'on essaie de rendre les voyageuses paranoïaques. Parce que certes, la vigilance est de mise, mais un homme seul aussi doit faire attention s'il marche dans les rues d'une cité qu'il ne connaît pas. C'est pourquoi il faut aller au-delà du guide et s'intéresser au partage d'informations entre citoyennes du monde.

Les anglo-saxons sont bien en avance sur la francophonie en termes d'échanges d'informations sur le voyage au féminin. C'est bel et bien vrai. On n'a qu'à penser au service HERmail: conçu sur le principe du mentorat, cette page sert d'échanges entre des milliers de femmes de divers pays qui voyagent. Par exemple, vous partez pour Tokyo ou Melbourne dans les prochains mois, mais vous ne connaissez pas trop les coutumes, les bons plats à manger ou les places à voir/éviter ? Peu importe l'information, vous pourrez échanger par courriel avec des voyageuses et des résidentes de ces villes et pays qui pourront vous aider à préparer votre périple.

Mais la plus grande source d'informations, si vous maîtrisez quelque peu la langue de Shakespeare, c'est JourneyWoman. Sur ce site, on partage des trucs, des histoires, des suggestions sur de sujets que la mode, la gastronomie, les attractions touristiques et même la drague à l'étranger... On peut même suivre la créatrice du site, Evelyn Hannon, sur Twitter où elle donne un conseil de voyage par jour. 

Et les francophones dans tout ça ? Pour l'instant, il n'y a pas de véritables sites de partage d'informations de la sorte. Bien sûr, il y a quelques blogues abordant le voyage au féminin comme, par exemple, cette femme qui a fait tout un périple documenté en 2003 de la Thaïlande au Mexique ou ces deux motardes qui font des périples européens, illustrés de beaucoup de photos plutôt que d'écrits.

Néanmoins, il y a un forum francophone fort reconnu sur le sujet, le forum de Voyage au féminin de VoyageForum. Le forum est très actif, comporte un vaste éventail de questions et de thèmes pour les voyageuses en questionnement et/ou qui veulent partager leurs connaissances. Nous vous suggérons donc ce forum - dont l'inscription est gratuite - pour échanger entre voyageuses en français.

Un bon voyage implique bien sûr de se laisser charmer par l'inconnu, mais une certaine planification avant ne fait pas de mal. Alors, autant homme que femme, nous avons les mêmes comportements: on lit des guides, on échange avec des proches et des voyageurs avant le grand départ. Question de rêver un peu tout en gardant une certaine lucidité sur les réalités du tourisme.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné