Articles

Un jeu pour pallier le manque de conseillers d'orientation

Par Alexandre Roberge , le 07 juin 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 02 mars 2014

Lorsqu'on recherche "orientation" ou "choix de carrière" sur Internet, il y a des millions de résultats qui apparaissent. Dans cette mer d'informations, il y a cependant peu de ressources indiquant toutes les possibilités et étapes à franchir une fois les études secondaires terminées. Une situation d'autant plus navrante dans un pays qui manque cruellement de conseillers d'orientation..

C'est l'avis de Zoe Corwin, qui a créé un jeu de table pour compenser le manque d'information sur l'orientation professionnelle. Sa création intitulée Pathfinder pourrait donner un fameux coup de pouce aux jeunes gens en questionnement.

Où est mon conseiller d'orientation ?

Aux États-Unis, le ratio d'orienteurs dans les écoles secondaires et postsecondaires est catastrophique. Selon l'American School Counselor Association, en 2008, il était d'environ 460 élèves pour un conseiller. Pourtant, la recommandation est de 250 pour un. Une situation qui risque encore de se dégrader puisqu'on prévoit une augmentation des inscriptions dans les institutions supérieures jusqu'en 2017. Déjà, dans certains états très peuplés comme la Californie, le ratio est de 1000 élèves pour un conseiller !

Une situation alarmante et qui provoqué la prolifération de sites spécialisés dans l'information sur les établissements d'enseignement supérieur, les formations et les carrières. Go4college et iAdmissions sont deux exemples parmi tant d'autres.

Une approche ludique, complète et qui capte l'intérêt

L'idée du jeu Pathfinder est de permettre aux étudiants de comprendre les démarches d'admission, d'études, de sécurisation financière et de travail après le secondaire. Les joueurs se retrouvent dans la peau d'un personnage virtuel qui possède des caractéristiques propres. Voici par exemple "l'artiste incompris" qui a suivi plusieurs cours d'art au secondaire, mais qui n'a qu'un petit salaire; voilà le "super sportif" qui a toujours brillé sur les terrains dans ses jobs d'été mais dont les exploits scolaires sont moins reluisants. Tous devront atteindre le plus haut niveau de formation et de carrière, en faisant les bons choix et - dans le processus - répondre à des questions sur les formations postsecondaires.

Selon l'un des responsables du projet interrogé par eSchool News, le jeu présente l'intérêt d'évoquer toutes les filières d'études, toute la palette d'établissements accessibles, et pas seulement les grandes universités du nord-est américain (L'Ivy League à laquelle appartiennent Harvard, Yale,...). On parle aussi d'écoles d'art, de collèges et de formations techniques. Les universités d'état sont également mises en valeur, dans la mesure où elles offrent des opportunités importantes de formation et d'emploi. Ceci, parce que le jeu cible justement les élèves dont les parents n'ont jamais fait d'études supérieures et qui n'ont donc aucun repère quand vient le temps de mettre en place uns stratégie d'études avec leurs enfants.

Comme on le voit dans la vidéo, le jeu n'existe actuellement qu'en version plateau. Ses créateurs sont en train de lever des fonds pour en développer une version en ligne, et même une application Facebook. Une idée logique quand on sait que 97% des jeunes américains âgés entre 12 et 17 ans jouent aux jeux vidéos.

Pathfinder pourrait devenir un incontournable dans l'orientation scolaire si le jeu en ligne voit le jour. Déjà, comme les témoignages de la vidéo ci-dessus le démontrent, les séances de 90 minutes de jeu sont amusantes mais surtout enrichissantes au niveau de l'information fournies sur l'orientation.

Une solution branchée et ludique dans un pays en mal de conseillers d'orientation...

Site officiel de Pathfinder

"Are video games the answer to college counselling shortage ?", eSchool News, 17 mai 2010

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné