Articles

Les universités numériques thématiques (UNT) à la recherche de la viabilité

Par Denys Lamontagne , le 15 décembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 31 décembre 2010

«Les services TICE et audiovisuels au sein des universités françaises (.pdf)» est une enquête réalisée auprès de 75 universités de France à propos de leurs services techniques et pédagogiques liés aux technologies de l'information et de la communication en éducation (TICE). Elle analyse très précisément l’organisation et l’évolution de ces services au sein des institutions universitaires.

L’enquête est systématique et ne s’écarte pas de son mandat. Le tout nous laisse avec l’impression de se trouver au coeur d’un chantier de rénovation alors que les architectes sont toujours à tracer les plans.

Selon Françoise Galland, responsable de la nouvelle Université numérique de pharmacie et chef de projet UNR (université numérique en région) Pays de la Loire, :
«Le problème des UNT (Universités numériques thématiques) aujourd'hui, c'est qu'elles ne sont pas viables en l'état. Les usages ne sont pas suffisamment importants pour que les établissements soient prêts à payer davantage» (voir : Les universités numériques thématiques seront-elles sauvées par la grippe A)

«Parmi les missions des services analysés, le dénominateur commun est l'usage des TICE dans la pédagogie. Mais les réponses argumentent largement en faveur d'un manque de pilotage puisque bon nombre de sondés adaptent leurs actions au personnel dont ils disposent.

De ce fait, nous ne sommes pas en face de services chargés de répondre aux missions qui leur sont allouées mais plutôt à des structures obligées de composer pour assurer au mieux des services qu'elles doivent prioriser en permanence. Et, le plus souvent, la première priorité est de former et d'accompagner les enseignants.»

La plupart des services équivalents dans les universités ou institutions d’enseignement post-secondaire font face aux mêmes défis et résistances :

  • réticences des enseignants à prescrire des ressources autres que les leurs, surtout celles de leurs collègues,
  • peu d’échanges à l’intérieur même de l’institution;
  • faible accessibilité des ressources,
  • ressources brutes peu adaptées (demeurent au niveau des .pdf et des .ppt, quand ce n’est pas des vidéos statiques de têtes parlantes)...

Bref, faute de moyens et d’un soutien politique clair dans les institutions, ce n’est pas de sitôt que l’on verra les formes d’enseignement s’appuyer réellement sur les TICE dans les universités.

Alors que certains présidents d’universités sont sommés par le ministère de faire de l'enseignement à distance, à côté de la formation initiale pour laquelle les UNT ont été créées, plusieurs UNT se tournent vers la formation continue payante pour se donner une autonomie financière quand ce n’est pas une autonomie tout court.

Télécharger : Les services TICE et audiovisuels au sein des universités françaises    document .pdf - 05/10/09
Enquête réalisée auprès de 75 universités de France.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné