Articles

Que savez-vous, que les autres ne savent pas ?

Par Martine Dubreucq , le 01 décembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 02 décembre 2009

Chacun connait des choses particulières, des plus prosaïques ( comment faire des nœuds aux lacets qui  tiennent enfin ) aux plus sophistiquées  (comment Hannibal a passé les Alpes avec ses éléphants) tirées de son histoire, de son expérience, de sa profession ou plus rarement de ses études et peut les restituer aux autres en les intéressant.

Le petit jeu qu'affectionnait Socrate consistait à harceler ses interlocuteurs de questions sur ce qu'ils savaient pour leur faire constater que finalement ils ne savaient pas grand chose. 

Michel Fustier, dont les ouvrages sur la créativité sont connus des formateurs expérimentés (  "Les exercices pratiques de créativité " aux éditions d'Organisation ) reprend cet art  du philosophe dans une mini pièce de théâtre destinée aux enfants mais qui amusera adultes et étudiants étrangers apprenant le français : Socrate à l'école

On y voit comment Socrates menace les maîtres à penser, tout l'édifice qui s'est construit autour de la crédulité des élèves par une succession de questions perfides qui vont finir par lui attirer des ennuis. 

Michel Fustier, non content d'organiser des séminaires en créativité dans les années 90 a donné aussi l'exemple avec une myriade de comédies malicieuses  dans « Théâtre d'entreprise », dont on peut extraire cette saynette qui, mine de rien, fournit de nombreuses clés pour la compréhension de ce qu'est la créativité en entreprise :
Une leçon de créativité : un  expert en imagination y donne une leçon de réalisme à deux frères chefs d'entreprise. 

Certes, l'univers de l'entreprise a changé, les textes ont acquis le charme du passé et font sourire, nous sommes entrés dans une autre économie du savoir, mais comme le dit très bien Michel Fustier :
« Au delà des modes et des époques, ces pièces évoquent les problèmes fondamentaux de l'entreprise éternelle. A elles seules, elles constituent une manuel vivant de réorganisation générale. »

La créativité part toujours d'un questionnement sur le monde quotidien qui nous entoure : ce monde qui fourmille de d'éléments à recomposer, à recombiner, à réenvisager avec des images et des mots nouveaux. Les outils du web 2.0 accompagnent et épousent, quand ils ne la développent pas, cette aptitude ô combien précieuse !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné