Articles

Étude sur la fracture numérique entre les jeunes : ceux qui sont en ligne et ceux qui ne le sont pas.

Par Denys Lamontagne , le 12 janvier 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 13 janvier 2010

L'étude belge «Les jeunes off-line et la fracture numérique - Les risques d’inégalités dans la génération des “natifs numériques" (.pdf)» s’est intéressée aux jeunes qui n’utilisent pas internet ou qui n’en ont qu’un usage très occasionnel ou très limité : les “off-line”. Elle se focalise sur les jeunes de la tranche d’âge de 16 à 25 ans (12% de la population de la Belgique). Ses conclusions peuvent inspirer tous les pays aux prises avec ce phénomène, particulièrement avec la problématique des décrocheurs du système scolaire.

«Ces jeunes off-line sont d’autant plus exposés à des risques de marginalisation ou d’exclusion qu’ils ne représentent qu’une minorité au sein de leur génération, soit environ 9 % d’utilisateurs très occasionnels.

Les risques d’exclusion se situent dans quatre grands domaines  :

  • l’emploi, la formation et le développement professionnel ;
  • l’accès à l’information et aux services en ligne ;
  • la participation à de nouveaux modes de communication et d’échange ;
  • la participation à la vie culturelle et citoyenne.

Les enjeux sociétaux et politiques de l’exclusion numérique parmi les jeunes sont d’autant plus importants que les établissements d’enseignement et de formation professionnelle, les institutions du marché du travail, les administrations, les employeurs attendent implicitement de tous les jeunes un comportement conforme aux stéréotypes de la “génération internet”.»

Le phénomène paraît furtif, voire invisible mais il est pourtant réel et entraîne des conséquences indésirables si on l'ignore trop longtemps, alors que le «e-gouvernement» et la «e-administration» s’imposent de plus en plus.

Les disparités liées à la qualité de l’accès ou à l’engagement et aux usages des TIC paraissent dues à une diversité de facteurs, différents selon les milieux et les situations, allant du handicap physique à l’origine culturelle étrangère, à la situation familiale, sociale ou à la pauvreté et vécus avec plus ou moins d’acuité.

L’étude est approfondie et dénote un effort des auteurs à appréhender le phénomène dans toute sa complexité et ses nuances.  Les recommandations sont à l’avenant et à destination des différents niveaux d’intervention et d’intervenants.


Télécharger : Les jeunes off-line et la fracture numérique - Les risques d’inégalités dans la génération des“natifs numériques
Par Périne Brotcorne, Luc Mertens, Gérard Valenduc - Septembre 2009

Étude réalisée à la demande du Service public de programmation Intégration sociale et de son Ministre de tutelle, par le Centre de recherche Travail & Technologies de l’asbl Fondation Travail-Université (Namur).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné