Articles

France : un avant goût de la gestion de la certification en ligne. On commence par l'orthographe.

Par Denys Lamontagne , le 02 février 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 31 décembre 2010

La certification Voltaire en orthographe s’effectue en salle d’examen universitaire.

L’inscription est réalisée en ligne. Le candidat peut choisir le lieu et la date de son examen parmi les sessions planifiées dans sa région. Plus de 20 villes de France sont centres d'examen pour cette certification.

L’examen coûte 60 euros et dure 2 h 30 et propose de répondre à un QCM papier de 300 questions balayant de manière croisée un large éventail de difficultés.

On peut s’y préparer en allant sur le site : http://www.projet-voltaire.fr

Les scores obtenus permettent d’appréhender quelles aptitudes en orthographe sont maîtrisées.

À titre de référence, un score de 300 points qualifiera un candidat qui n’aura pas de difficultés majeures à rédiger un texte simple ; un score de 500 points qualifiera un candidat qui connaît et applique les règles de l’orthographe d’un français courant ; le candidat qui aura obtenu 700 points disposera d’une très bonne maîtrise des règles orthographiques, des exceptions, des nuances grammaticales ; avec 900 points, il est un référent en matière d’orthographe dans les écrits professionnels et pourra utilement relire ceux de ses collègues s’ils ont un doute !  

Une fois l’examen de certification effectué, les candidats reçoivent par courrier postal et par courriel une attestation indiquant leur score ainsi qu’un code de validation.

Un point intéressant : le code de validation

Le code de validation permet à toute personne à qui il est communiqué de vérifier l’authenticité du score obtenu sur le site internet de la Certification Voltaire - Validation pendant deux ans. 

Si le code est valide, l’identité et le score de la personne apparaîtront.

____________________________________________________________________________________

Plus de 25 Instituts universitaires de technologie (IUT) et universités sont partenaire de ce service; se pourrait-il qu'un jour les universités puissent offrir le même genre de service à ceux qui voudraient vérifier la validité des diplômes déclarés sur un CV ?

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné