Articles

Enquête auprès d’experts sur les lacunes et les avantages des pratiques éducatives libres*

Par Denys Lamontagne , le 26 mars 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 28 mars 2011

Actuellement, près de 20 projets de ressources éducatives libres officiels sont en opération et plusieurs autres pourraient prétendre au titre (voir répertoire), la plupart existent depuis plusieurs années. Ils proposent des dizaines de milliers de ressources éducatives libres. Des millions d’étudiants et d’enseignants les utilisent. Qu’en pensent-ils ? Que font-ils avec ces ressources ? Quels sont les obstacles à leur utilisation et à leur développement ou à l’utilisation généralisées des ressources éducatives libres :?

L'enquête «An Expert Survey on the Barriers and Enablers of Open Educational Practices» (.pdf) tente de répondre à ces questions et propose des axes de réflexion quant au développement des pratiques éducatives libres.

Les experts interrogés identifient ces éléments :

  • L’équilibre entre les globalisme, ce qui est commun à tous, et le localisme, les particularités d’un milieu ou des besoins et des particularités interculturelles;
  • Les politiques institutionnelles changeantes, alors que le développement de qualité et l’implication des compétences demande des politiques durables;
  •  Le repérage et le filtrage des ressources pertinentes. Malgré les avantages des ressources éducatives en libre accès, comme le partage avec d’autres apprenants, le suivi des objectifs d’apprentissage personnels et la confrontation de différents points de vue, les apprenants ont toujours du mal à trouver des contenus pertinents;
  •  L'utilisation, la réutilisation et l’adaptation des ressources est un comportement rare au départ. Autant les professeurs doivent être encouragés et incités à en produire et à les utiliser, autant les étudiants gagnent à l'être également.
  •  Les compétences en auto-apprentissage. Les enseignants comme les étudiants manquent de compétences pour un apprentissage auto-dirigé;
  •  La question de l’évaluation et de la reconnaissance d’un apprentissage autonome par les institutions. L’intégration d’un tel processus est encore à développer. Les études sans caractère officiel ne sont le plus souvent pas reconnues dans des contextes plus scolaires;

Pour les usagers, même si les barrières de langue constituent un obstacle appréciable, trouver le contenu pertinent et organiser ses apprentissages sont des défis plus importants encore. Du coté des avantages, atteindre ses objectifs d'apprentissage, confronter ses points de vue et partager avec d'autres apprenants sont des bénéfices importants.

En somme, si les ressources éducatives libres sont une bonne idée, leur intégration et leur utilisation efficace demande une responsabilisation autant des individus que des institutions. Liberté et responsabilité vont toujours de pair dans les faits.


Télécharger : An Expert Survey on the Barriers and Enablers of Open Educational Practices» (.pdf)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné