Articles

L’horizon des technologies en éducation en 2011 : agitation croissante*

Par Denys Lamontagne , le 13 février 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 29 mai 2011

Le rapport de prospective «Horizon report 2011» du consortium New Media et Educause sur l’impact des technologies en éducation pour les 5 prochaines années ne laisse pas envisager de répit pour les institutions. Ce ne sont pas tant les technologies elles-mêmes que leur adoption massive et leurs effets structurants ou déstructurants qui à court ou moyen terme ont le véritable impact. 

Internet rend accessible une abondance de ressources et finit par transformer chaque personne en source active ou passive d’informations en plus des millions d’autres capteurs qui alimentent le réseau. Cette abondance de ressources entre dans les écoles et provoque une redéfinition profonde du rôle des professeurs et des institutions.

Les apprenants voient les possibilités de l’éducation nomade et sont de plus en plus ouverts à la porosité des lieux et des horaires. La collaboration s’impose au travail et est demandée comme habileté maîtrisée et normale.  Les écoles doivent suivre.

Enfin, l’informatique en nuage et les communications sans fil rendent les technologies solubles dans à peu près toutes les situations et milieux avec certes des avantages mais aussi une dissolution des frontières de la vie privée. Ceci est le contexte du rapport.

Sont analysés ensuite les technologies qui auront le plus d’impact à court, moyen et long terme.

À court terme (dans l’année)

  • Les livres électroniques, qui sont maintenant plus vendus que les livres papier chez plusieurs distributeurs en ligne, s’étendent de plus en plus dans les campus. Les avantages des appareils de e-lecture au niveau de la prise de notes et de la recherche les rendaient déjà particulièrement pratiques pour des fonctions d’apprentissage, mais s’ajoutent maintenant des fonctions immersives qui supportent des interactions sociales et redéfinissent un tout nouveau rapport avec les écrits. Notons d'ailleurs que les princpaux constructeurs ont entendu les vigoureuses protestations des enseignants et des étudiants qui se plaignaient de ne pouvoir surligner, copier-coller et annoter les textes. De telles fonctions sont d'ores et déjà intégrées aux liseuses, ou sont en passe de l'être.
  • Les appareils mobiles permettent l’accès nomade à l‘information, aux réseaux sociaux et à divers outils d’apprentissage et de productivité. Le niveau de fiabilité des réseaux et les capacités de calcul de ces appareils en font désormais l’outil préféré d’accès aux réseaux et les rendent d'autant plus pertinents sur les campus.

Dans deux à trois ans

  • La réalité augmentée (RA), qui réfère aux informations ajoutées aux représentations de la réalité, le plus souvent en temps réel et accessibles intuitivement, apporte un potentiel significatif de distribution des informations via les différents appareils numériques et mêmes les supports imprimés et les objets. Plus important, la RA est passée du statut de nouveauté à celui d’une extension des pratiques existantes et attendues.
  • L’apprentissage par le jeu se déploie dans un nombre croissant de domaines et la recherche démontre son efficacité dans l’apprentissage à tous les âges et ce, dans un spectre allant des jeux solitaires aux jeux massivement en réseau ou encore en réalité alternative (sur un terrain réel, avec GPS et avatars en réalité augmentée). Leurs qualités pour apprendre des éléments de procédures, de résolution de problèmes ou de travail d’équipe sont reconnues.

Dans trois à cinq ans

  • Le contrôle d’interfaces par geste, du genre de celui que l'on voit dans les films de science-fiction, est de plus en plus accessible grâce à des interfaces du style Kinect, SixthSense ou Tamper. Leur intégration courante n’est qu’une question de temps.
  • L’analyse des données d’apprentissage rejoint une panoplie d’outils de collecte de données et de techniques d’analyse dans l’étude de l’implication, de la performance et des progrès pratiques des étudiants, dans le but d’utiliser ce qui est recueilli pour réviser, enseigner et évaluer en temps réel, dans des environnements d’apprentissage dynamiques.

Le rapport fournit des liens vers nombre d’exemples et d'initiatives qui illustrent bien toutes ces tendances.  Si l’horizon paraît encombré, ce n’est pas tant par des problèmes que par d’immenses possibilités.

Télécharger le Horizon Report 2001,pdf 1,5 meg

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné