Articles

Le MBA parallèle de qualité, peu coûteux et autonome, en 12 mois.

Par Denys Lamontagne , le 18 octobre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 19 octobre 2010

Chapters, une librairie en ligne canadienne anglophone (qui vend aussi de livres en français) propose une formule originale qui allie à la fois la qualité des connaissances et la participation du groupe dans l’acquisition de connaissances : le MBA Indigo.

Il s’agit d’un programme auto-dirigé de lectures doublé d’une communauté de discussion. 24 titres sélectionnés pour leur pertinence en affaires sont proposés, trois par mois, selon un horaire qui permet au groupe d’évoluer ensemble.

En 12 mois une personne appliquée devrait avoir réalisé l'ensemble du «programme». Pour 350 $ vous acquerrez l’essentiel des connaissances d’un MBA moderne (Master in Business Administration). Ce qui le met à portée de pas mal de gens.

Une idée mise à l’épreuve

Si l’idée est excellente pour vendre des livres, une visite sur le groupe de discussion permet de constater que la participation aux discussions demeure superficielle en l’absence d’un animateur pour lancer les discussions, mettre en valeur les contributions les plus pertinentes, relancer celles qui s’enlisent, faire rapport au groupe, etc. Nous ne connaissons pas de «communautés virtuelles» actives totalement autonomes. Elles ont toutes des animateurs, même Wikipedia.

Si le choix des titres et des contenus parait fort pertinent et riche, il manque un aspect «application pratique» pour être capable d’estimer à quel point on maîtrise ou non les concepts proposés par ces livres.  Ces livres ne sont justement pas des cours en ce sens qu’ils ne proposent pas d’exercices ou de mises en application.  Des exercices ou des questions posées en parallèle pourraient éventuellement satisfaire ce besoin, et également servir de départ aux discussions de groupe. Mais qui paiera pour ce travail?

L’accréditation

On en revient à l’accréditation et aux frais d’accréditation qui permettraient justement de financer ces activités. La formule «programme de lectures» parait prometteuse, surtout avec le développement des livres numériques et des possibilités d’interaction qu’ils permettent de plus en plus : discussion avec l’auteur, pages de fans et pourquoi pas, pages d’exercices et examens menant à une forme d’accréditation de formation.

Quelle institution serait prête à travailler avec ce concept ?  Beaucoup d’universités ont elles-même des librairies. Voici un nouveau service pour une nouvelle clientèle branchée: les programmes de lectures numériques et d’exercices accrédités.

Indigo MBA - Chapters

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné