Articles

Création et animation d'une communauté de pratique virtuelle

Un guide très opérationnel publié par le CEFRIO.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 23 novembre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 18 juillet 2012

Selon Lave et Wenger, à qui l'on doit le terme, une "communauté de pratique" est un groupe de personnes qui se rassemblent afin de partager et d'apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement.

Plusieurs termes sont utilisés de nos jours pour désigner des réalités proches. Il s'agit entre autres de : communauté d’intérêts, communauté stratégique de résolution de problèmes, réseau ou communauté du savoir, communauté d’apprentissage, communauté en ligne, communauté apprenante, etc.

Les communautés de pratique peuvent naître de façon spontanée comme elles peuvent être créées intentionnellement. En formation à distance, pour tirer un meilleur parti de la communauté de pratique, il convient de la créer de toutes pièces. A cet effet, l'Université de Montréal propose un scénario pédagogique de mise en place d'une communauté en ligne en cinq étapes. Lequel scénario synthétise la démarche proposée par le Centre francophone d'informatisation des organisations (CEFRIO) dans son Guide de mise en place et d'animation de communautés de pratiques intentionnelles.

Les étapes

  1. La décision : le lancement de la communauté doit se faire sur la base d'un thème important partagé par un réseau embryonnaire ou potentiel de membres. Dans la phase de la décision, s'assurer que les membres de la communauté de pratique en gestation trouvent une valeur tangible pour eux-mêmes à appartenir à cette communauté.
  2. La planification : elle touche à la validation d'une bonne thématique pour la communauté, au partage de rôles et de responsabilités.
  3. L'outillage : à cette étape, il s'agit de choisir la plate-forme devant héberger la communauté de pratique virtuelle. Un wiki, un blog, un réseau social... peuvent être mobilisés pour la cause.
  4. Le lancement : comme son nom l'indique, cette quatrième étape vise à mettre en route le projet de communauté de pratique. C'est au cours de cette phase que s'opère le recrutement des nouveaux membres et s'organisent des activités de nature mobilisatrice.
  5. L'animation : dernière étape, somme toute primordiale, la survie de la communauté de pratique en dépend. Chacun doit y jouer pleinement son rôle. La plus grande responsabilité repose ici sur l'animateur de la communauté.


Les types de communauté de pratique

On distingue trois types de communauté de pratique :

  1. une communauté de pratique thématique dont le point central est le bénéfice que retire les membres individuellement du fait de la mutualisation ;
  2. une communauté de pratique d'innovation dont les membres mettent leurs connaissances en commun pour être plus efficaces ;
  3. une communauté de pratique projet pour réaliser un projet commun.

Quel que soit le type retenu, dans une situation de formation à distance, une communauté de pratique sera particulièrement utile  "pour privilégier la formation en groupe, la collaboration entre pairs et pour intégrer le compagnonnage entre pairs expérimentés et pairs novices."

Ce mode de travail peut être aussi employé par une catégorie d'acteurs de la formation à distance, à l'image de [email protected] qui regroupe les tuteurs à distance.

Travailler, apprendre et collaborer en réseau. CEFRIO, 2005.

Remarque juillet 2012 : le lien de téléchargement direct sur le site du CEFRIO ne fonctionne plus. le lien ci-dessus vous permet néanmoins de télécharger le guide, à partir d'un autre site. 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné