Articles

Publié le 24 octobre 2010 Mis à jour le 08 mars 2014

Flux et fond sur Internet : de la guerre de tranchée à la coexistence pacifique

A ma droite, le fond : blogues d'analyse, sites ressources aux informations soigneusement contrôlées et organisées. Des contenus pérennes et réutilisables, le triomphe de la pensée. A ma gauche, le flux : des messages minutes propulsés en permanence par Twitter, les courriels, les flux RSS agglomérés dans des lecteurs qui déroulent chaque matin leurs listes interminabes sous vos yeux gourmands. Des notifications brèves, des liens en pagaille, le triomphe de la réactivité.

Les partisans du fond estiment que le flux envoie tellement de renseignements que le tout devient presque comme du "fast-food intellectuel" que les Internautes avalent sans consulter les articles de fond sur la Toile. À l'inverse, les adeptes du flux considèrent que leur modèle permet une démocratisation jamais vue de l'information, de répondre rapidement aux interrogations du citoyen et que cette consommation s'adapte mieux à nos modes de vie où peu d'entre nous ont le temps de s'asseoir et de lire un long texte en ligne.

Bref, deux manières de voir la diffusion d'informations. Pourtant, des analyses confirment que les deux formes cohabitent très bien et qu'en fait, elles ne peuvent vivre l'une sans l'autre.

Une opposition qui s'allie parfaitement

Comme l'écrivait ReadWriteWeb France (fermé depuis) en décembre 2009, Matt Mullenweg (Le fondateur de Wordpress) ne considère pas Twitter - site de flux - comme un concurrent à sa plateforme de blogging. Au contraire, il rédigera cette phrase très significative sur son propre blogue:

Ce n'est pas vraiment un "versus". C'est un "et."

Il affirmera que plus Twitter grandit, plus Wordpress fait de même. Effectivement, en date du 24 octobre 2010 avec Compete.com, on remarque qu'en un an Wordpress (ligne verte sur le schéma) et Twitter (ligne bleue) suivent une tendance de croissance des visites uniques assez similaire:

Une situation normale pour Mullenweg qui prétendera que la plupart des blogueurs se servent de Twitter pour référencer leurs articles de blogue.

En vérité, on nie de moins en moins l'importance des deux types de diffusion d'information sur Internet. Dans un billet de novövision où sont décrits les deux processus du flux et du fond, on admet que le journalisme ne peut plus ignorer ce tandem pour transmettre l'information, sous forme de brève puis de dossier. Cependant, l'auteur avance qu'il aimerait voir un peu plus de fond dans le flux qui est selon lui plus sensible aux possibles dérapages (rumeurs, informations non vérifiées, modification de la hiérarchie de l'information au profit des sujets futiles mais populaires...).

En réalité, certaines activités ont certainement profité des dispositifs de flux, mais elles ne nuisent pas au fond. Au contraire, si l'on en croit une étude commandée par PostRank, réalisée entre 2007 et 2009 sur la blogosphère. Oui, Twitter, Facebook et d'autres ont changé certaines manières de faire. Par exemple, le taux de commentaires a diminué passablement et l'engagement envers les blogues se fait désormais par le biais des réseaux sociaux. Mais si les réactions et les discussions se matérialisent dans le flux, le fond est essentiel pour les provoquer. ReadWriteWeb France, dans une analyse en français de cette étude, notera cette conclusion de PostRank:

Produire de la qualité serait [...] une stratégie gagnante : elle permettrait non seulement de se différencier mais également de faire vivre ses contenus plus longtemps et de toucher plus de lecteurs.

La propulsion pour se servir du flux afin de garder en vie le fond

Certains webmestres se demanderont alors comment assurer la pérennité des articles de fond. Car dans l'Internet en temps réel dont les flux se nourissent à une vitesse vertigineuse, il est facile de perdre d'excellents textes dans les abysses des archives. Le blogue Bibliobsession propose une idée : pourquoi ne pas propulser du contenu dans le flux fréquemment ?

Le blogue cite, entre autres, Thierry Crouzet pour qui la propulsion n'est pas seulement une diffusion d'hyperliens dans le cyberespace, mais un apport humain qui permet à l'information d'être plus vivante. Un simple "Lis ceci, c'est génial !" amène un éclairage plus personnel au fond et stimule l'intérêt et la curiosité.

Alors, comment propulser son contenu ? En choisissant manuellement et ponctuellement de remettre de "vieux" textes dans les flux sociaux. Néanmoins, certains préféreront l'automatiser en utilisant par exemple ce plug-in de Wordpress, "Tweet Old Post", qui donne la possibilité d'envoyer aléatoirement des liens vers des billets de votre blogue sur Twitter au rythme que vous aurez préalablement déterminé. Évidemment, une surutilisation de ce type d'outil automatique risque de décourager certains de vos lecteurs croyant avoir affaire à unebrutale hausse de votre rythme de publication. Il faut donc équilibrer le tout et ne pas oublier que Twitter ou d'autres sont non seulement des canaux de diffusion, mais aussi de communication !

Le Web de fond n'est pas autant en péril que certains le disent. Certes, on peut facilement passer à côté de certains contenus dans ce flux incessant. Aux créateurs et auteurs de ces textes de fond de les propulser dans le flux ! Qu'ils n'oublient pas que sans eux, le flux perdrait sa principale raison d'être.

"Pourquoi il faut différer la propulsion de contenus dans le web du temps réel", billet de Bibliobsession du 8 juin 2010

Illustration : Synaptic Gaspocean.flynn, Flickr, licence CC.


Mots-clés: Blogues Flux Analyse Informations Propulsion Durée De Vie Information sites ressources Droite Fond

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !