Articles

Avec Spipoll, devenez un grand naturaliste !

Par Audrey De Santis , le 25 octobre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 24 août 2012

Envie de jouer au naturaliste en herbe ? Passionné par la flore et le monde des insectes ou par la photographie macro? Le site Spipoll, lancé en mai 2010, vous intéressera sûrement. Il invite les amateurs à photographier et à mettre en ligne sur une base de données leurs clichés d'insectes pollinisateurs et de fleurs pollinisées. Un grand projet de science participative qui ne laissera certainement pas indifférents les instituteurs et les professeurs de biologie.

 

C'est quoi?

Ce Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs (Spipoll) est issu d'une idée venant du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN), en partenariat avec l’Opie, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et la Fondation Nature & Découvertes. Le principe, simple, consiste à s'inscrire sur le site internet du projet et à constituer peu à peu des collections personnelles d'images d'insectes et de plantes. Ces collections, loin d'être constituées au petit bonheur la chance, alimentent une base d'informations qui se veut méthodique et utile aux chercheurs et sont censées leur faire gagner un temps précieux qu'ils ne peuvent forcément passer sur le terrain. Les données collectées permettront notamment d'analyser l'évolution des pollinisations sur le territoire français (quoique pas uniquement) et de potentiellement déterminer les meilleures stratégies de conservation de ces pollinisations.

Un bon moyen de marcher main dans la main avec le monde des sciences et techniques, souvent laissé de côté par le grand public, mais aussi une démarche qui tombe pile durant l'année mondiale de la biodiversité. Pour rappel, la pollinisation est l'un des indicateurs majeurs de l'état de la biodiversité, et s'avère aujourd'hui menacée par l'urbanisation, les changements climatiques et l'agriculture intensive.

 

Comment ça marche?

Rien de plus simple, toutes les explications sont disponibles sur le site du Spipoll. Il n'y a pas d'âge, pas de formation minimum requis, juste un protocole assez simple et néanmoins rigoureux à suivre. Et bien sûr, un appareil photo est nécessaire... Trois étapes suffisent : une phase "terrain" durant laquelle il convient de choisir un type de fleur et d'en prendre deux photos ainsi qu'une supplémentaire pour chaque insecte se posant sur la plante; une phase "préparation des données", pendant laquelle vous triez et mettez en forme les photos; et une phase "identification et envoi", durant laquelle vous chargez vos clichés sur le site puis procédez à l'identification de la faune et de la flore grâce aux clés disponibles. La démarche peut faire peur et pourtant elle est très accessible, tout étant expliqué en détails sur le site internet, du protocole de terrain aux retouches de photo. Bien entendu, il ne s'agit pas de deviner quelle jolie fleur nous a attiré l'oeil mais bien d'utiliser des clés de détermination Flore et Insectes mises à disposition sur le site, comme de vrais biologistes. Vous pouvez choisir de rendre vos collections accessibles aux autres membres et de consulter les leurs. Loin de se contenter d'être une base de données simple, le site apporte une multitude d'informations supplémentaires sur la pollinisation et les insectes. Et si vous vous sentez perdus, l'indispensable FAQ est là pour vous porter secours.

Ludique, didactique, pratique, Spipoll peut servir à une découverte de l'utilité de la nature en alliant le sentiment galvanisant de participer à un projet de grande ampleur à l'amusement de parcourir le terrain armé de son appareil photo et de son carnet de notes, à la façon des grands naturalistes.

Site du projet Spipoll : http://www.spipoll.org
Page Facebook du projet Spipoll

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné