Articles

Publié le 31 octobre 2010 Mis à jour le 03 novembre 2010

Chanter juste, apprendre dans la joie

La musique adoucit les mœurs dit-on. Mais pour se faire accepter par une communauté il faut aussi savoir chanter juste (Canta, un logiciel pour vous y aider). C'est-à-dire être dans le ton et savoir parfois se fondre dans la masse. Les chorales de classe contribuent à intégrer au sein du groupe "brebis galeuses" et électrons un peu trop libres. Mais cette démarche ne contribue-t-elle pas à mettre sous l’éteignoir des talents qui ne demande qu’à s’exprimer en les faisant rentrer dans les rangs ? Il est souvent reproché à l’école de niveler par le bas. Au Maroc, le processus de généralisation de l’enseignement est parfois associé au constat d’une baisse du niveau scolaire. L’égalité des chances se serait imposée au détriment d’une qualité de l’enseignement ! Un argument un peu facile mais assez largement partagé.

En classe cependant, les enseignants sont souvent confrontés à un dilemme : comment faire avancer la classe entière sans pénaliser les plus brillants, constamment en avance d’une explication ? L’utilisation pertinente des nouvelles technologies en situation d’apprentissage et de socialisation, et le chant en est assurément une, recèle quelques pistes de réflexion intéressantes.

Chanter en chœur l’hymne du succès

Le succès inattendu il y a quelques années du film Les Choristes a servi de prétexte à de nombreux débats scolaires, autour de la motivation des élèves notamment. Le scénario montre comment un projet pédagogique authentique peut remettre un groupe d’enfants difficiles sur le chemin de l’apprentissage et de l’accomplissement. La gestion du groupe est ici fondamentale. Le surveillant dans le film parvient certes à constituer un ensemble soudé – une chorale en l’occurrence – mais aussi à accompagner des individualités dans leur cheminement vers le succès.

Tout comme le soliste à la voix d’or du film, l’élève à haut potentiel intellectuel[1] s’ennuie en classe et décroche. L’enseignant peut recourir aux nouvelles technologies pour repérer les signes précurseurs de la lassitude et réagir. Il lui revient de manager la classe au profit des élèves dans leur diversité pour ne léser aucun d’entre eux. Et proposer, dans les petites classes par exemple, des activités adaptées aux élèves en avance comme à ceux qui sont un peu à la traine de la marche du groupe.

En étant à l’écoute de sa classe, il pourra aussi restaurer grâce au chant l’unité de sa classe. Car, dans cette entreprise, souvent les élèves endossent un même et seul profil, celui des chanteurs en herbe ! Ils sont appelés à faire leurs preuves autant que leurs gammes sur un pied d’égalité. L’élève au potentiel vocal distinctif ne sera pas forcément le fort en thème, premier de la classe. Et là encore, l’enseignant devra faire en sorte que ce brio soit mis au service de la communauté pour la faire avancer au même rythme.

Célébrer en solo la cohésion du groupe

L’objectif ici est de repérer les locomotives potentielles, c'est-à-dire les élèves susceptibles de devenir des chefs de chœurs et entrainer dans leur sillage l’ensemble du groupe. Les enseignants ont recours à divers systèmes d’émulation, même si le procédé est parfois critiqué. Le principal reproche est de démotiver les enfants en difficulté scolaire en créant inévitablement un climat de compétition. Cependant, les enseignants qui s’en donnent la peine savent créer les parades nécessaires. Et le net peut ici apporter des débuts de réponse à la question : comment bâtir un système d’évaluation efficace.

Le chant peut également être d’un grand secours pour ressouder le groupe-classe. En effet, parmi les nombreux apports du chant en classe, il est indéniable qu’il permet de « cultiver l’esprit de groupe » tout autant que la capacité d’écoute. Le chant permet aussi à l’enfant de réaliser très tôt qu’il est possible d’allier épanouissement et rigueur.

On le voit donc, le chant en classe est une activité à prendre très au sérieux. L’éducation nationale française propose des formations aux enseignants-relais et autres personnes-ressources souhaitant en tirer profit et, pourquoi pas, créer à l’image des classes vertes ou des classes sportives, des classes chantantes. L’essentiel étant de ressusciter pour beaucoup d’élèves une démarche essentielle et un impératif : la joie d’apprendre !


[1] Expression politiquement correcte pour désigner un surdoué…


Mots-clés: Logiciel Classe Chorale Musique communauté groupe Mœurs Canta

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !