Articles

Des étudiants enchantés par la chanson, profitons-en !

Par Denys Lamontagne , le 01 novembre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 02 novembre 2010

 L'intérêt est la première condition de l'apprentissage. La chanson et la musique font partie du quotiden des étudiants; presque tous possèdent un lecteur de musique dans leur sac ou leurs poches. Ils écoutent de la musique pendant leurs transports, en étudiant, comme fond sonore en mangeant, comme jeu, comme loisir, comme rituel le soir ou comme réveil-matin, etc.

Leur culture musicale moyenne dépasse largement celle de leurs aînés, à la fois en termes de nombre de pièces, d’auteurs, de style, d’heures d’écoute et même de discussions entre eux. Si rares sont les étudiants réellement éclectiques dans tous les styles, on peut être presque sur de trouver dans une classe complète des jeunes qui ont développé leurs préférences dans différents styles et de pouvoir les encourager à le faire. Oui la musique populaire américaine est sur-représentée, mais il est surprenant de découvrir des jeunes qui s’intéressent à la musique coréenne, sud-africaine ou arabe, tout aussi bien qu’au chant grégorien, au jazz fusion, au folklore local et évidemment aux dernières pièces de Lady Gaga.

Des répertoires de plusieurs milliers de pièces sont courants, avec des pochettes virtuelles de tous styles, avec des centaines de textes appris par coeur dans plusieurs langues...

Depuis déjà 40 ans qu’on utilise les chansons dans l’apprentissage des langues étrangères. Aujourd'hui leur accessibilité, leur variété et surtout l'intérêt des jeunes et la quantité de pièces disponibles rendent possible et désirable leur exploitation dans d’autres matières :

  • Français

    Styles littéraires, vocabulaire, auteurs : on trouve du Verlaine, du Rimbaud, du Aragon (Est-ce ainsi ? - Ferré, Lavilliers), du du Bellay (Ulysse - Ridan) mis en chanson, mais aussi des textes de slam ou de rap qui peuvent enrichir et susciter un intérêt surprenant pour la langue.
  • Histoire

    Des milliers de chansons content des histoires, font références à des histoires, prennent l’histoire comme contexte. Il y a bien sur «Le roi Dagobert» et le «Pont d'Avignon» mais aussi «Les Canuts», «Ils étaient vingt et cent (Ferrat)», Exodus (Piaf), des chansons patriotiques ou satiriques comme Miss Maggie (Renaud)», on en trouve des centaines. De quoi replacer des éléments humains dans des sujets parfois éloignés des préoccupations quotidennes, mais qui les influencent.
  • Société

    Bien des chansons de revendication ont eu plus d’impact que des pétitions ou des manifestations. C’est même une tradition dans de nombreux pays. Une seule chanson comme «Éducation nationale» peut animer une classe ou une profession. D’autres naissent au fil des modes, des grèves et des luttes «Les mains d'or (Lavilliers)» et peuvent servir à humaniser et contextualiser des notions et des concepts dans un langage qui sera reçu par la classe. On en trouve facilement.
  • Géographie

    Les styles musicaux sont associés à des régions, même aujourd’hui : reggae, blue grass, java, valse musette, manouche, yoddle, klezmer, etc... on peut vraiment faire le tour du monde en chanson.  Associer chaque musique avec son pays d’origine est probablement même plus utile et pratique que de savoir associer un pays à sa capitale.
  • Sciences et administration

    Des chansons bien faites sont accompagnées d’instruments et d’outils technologiques avancés, des techniques d’enregistrement, de production, de diffusion, de marketing sont utilisées et peuvent faire l’objet d’étude dans le cadre des programmes officiels : physique, informatique, biologie, administration.  Les chansons résonnent dans nos oreilles.

    Organiser les répertoires de milliers de chansons peut permettre d’aborder des problèmes de gestion de l’information, de matrices de données, de volumes, de temps, d’optimisation, etc.  L’idée étant toujours d’utiliser un domaine immédiatement pratique pour les jeunes.
  • Arts graphiques

    Des milliers de pochettes et presqu'autant d'oeuvre d'art accompagnent les productions des artistes musicaux. Les étudiants les ont sur leurs appareils ! On peut en trouver des milliers sur iTunes ou sur Last.fm. Plusieurs artistes pigent allègrement dans les classiques des arts autant qu'ils font appel à des artistes contemporains. On trouve amplement de matière qui intéresse déjà les étudiants.

Pédagogie transversale

  • Apprentissage par coeur

    Les chansons sont des outils mnémotechniques en soi; les comptines sont utilisées depuis toujours pour apprendre l’alphabet, les chiffres et bien d’autres choses. Saviez-vous que dans plusieurs cultures on utilise des chansons pour faire apprendre par coeur des parcours, des procédures et des connaissances vitales mais rarement utilisées ?  Déjà que les étudiants apprennent par coeur des dizaines de chansons essentiellement émotionnelles.  ll est possible d’y glisser quelques chansons pratiques. Comme par exemple, le rap pour les mathématiques !
  • Synchronisation, esprit d’équipe, ralliement

    Les chansons de travail, comme de nombreuses chansons de marin «Valparaiso (Hardi les gars, vire au guindeau... Good bye, Farewell), patriotiques, de ralliement (de la Marseillaise à Ça ira en passant par We are the champions) sont utilisées depuis des siècles pour faire travailler des gens ensemble autant que pour célébrer.  Bien des occasions s’y prêtent de les utiliser, des les adapter et même d’en créer, comme la chanson thème de l'école...

Oser

Une simple recherche avec les mots clés «Paroles chansons» vous mènera sur des dizaines de sites où vous pourrez puiser allègrement dans cette mine; mieux encore : vos étudiants pourront y puiser, là et ailleurs, pour produire des travaux, des exercices et des activités qui résonnent avec leurs intérêts et leurs riches connaissances musicales.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné