Articles

Didactique de la cyberquête : la recherche sur le Web comme activité pédagogique

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 21 janvier 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 26 août 2012

Nous cherchons tous sur le web, quelle que soit la raison. Mais, sur le web comme ailleurs, il y a recherche et recherche. Celle qui s'effectue en classe et s'intègre au processus d'enseignement et d'apprentissage s'appelle la cyberquête, d'après nos amis québecois.

Elle se distingue des recherches "banales" sur le Web par le fait qu'elle est une activité pédagogique qui vise essentiellement à « amener les élèves à utiliser les ressources d’information disponibles dans Internet afin d’atteindre un objectif précis ».

Francine Gélinas du Cégep de Montmorency a l'habitude d'intégrer la cyberquête dans son cours d'histoire. Cette activité pédagogique, nous dit-elle, peut s'effectuer pendant les heures de laboratoire. Et selon les objectifs de départ, elle peut se conclure par la présentation des résultats en classe, sous forme de site Web ou de diapositives, ou par l'identification de réponses à des questions précises.

Par ailleurs, pour être efficace la cyberquête nécessite une préparation en classe. Pour l'enseignant, il s'agira d'identifier des ressources précises sur le Web vers lesquelles orienter les étudiants. « Le temps de préparation, selon F. Gélinas, est surtout fonction du temps de recherche pour identifier les sites pertinents. Auparavant, il fallait que je trouve des articles de revues ou des émissions de télévision relatives aux notions que j’abordais dans mes cours alors que maintenant, je fouille dans Internet ».

Au-delà cette préparation personnelle de l'enseignant, il est nécessaire de faire un travail préalable d'organisation et d'orientation avec les étudiants. « Il est important de ne pas laisser fouiller les élèves sans les avoir préalablement outillés. C’est pour ça que je leur fournis des exemples de grilles dont ils peuvent s’inspirer pour créer une grille personnelle de validation de sites Internet ».

Bref, la cyberquête implique une didactique que l'enseignant doit maîtriser. Et c'est que propose Mme Gélinas, en cinq étapes :

  1. Préparer une mission ou un jeu de rôle qui tient compte des objectifs visés en portant une attention spéciale à l’aspect ludique de l’activité.
  2. Soumettre le projet à l’équipe en s’assurant des motivations des membres et de leur goût de chercher et de travailler en équipe.
  3. Fournir, si cela apparaît nécessaire et pertinent, des ressources (sites Web, banque de données documentaires, etc.), selon la complexité de la tâche que l’on veut faire vivre aux élèves.
  4. Accompagner les élèves dans leur démarche de recherche.
  5. Effectuer un retour en classe sur les apprentissages effectués. Diverses formules de présentation peuvent alors être envisagées.

 

Cyberquête et recherche sur le Web en classe sont deux formes d'exploitation des technologies qui permettent de tracer la frontière entre intégration et utilisation des TIC dans l'enseignement. La première, plus exigeante en temps et moyens, relève de l'intégration alors que la seconde ne serait qu'une utilisation.

Les cyberquêtes, une stratégie passionnante pour faire chercher les élèves, Francine Gélinas, janvier 2009 sur Profweb

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné