Articles

Leçon d’ergonomie pour la e-formation : Why People Can’t Use eLearning. Des cours désagréables. -

Par Denys Lamontagne , le 25 juin 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

«De piteuses interfaces vont coûter des milliards en revenus perdus aux entreprises de e-formation simplement parce que trop de gens ne seront pas capables d’utiliser leurs produits.»

Anthony Quinn, 5 juin 2001 - Frontend.com

(Frontend est une entreprise de conseil et de design ergonomique de sites et de produits multimédia)

À partir d’un test d’usagers sur trois cours :

  • An Electronic Companion to Operational Management, de Learn2.com
  • Flash 5 Self Study Course for Windows, de Macromedia et Element K
  • Microsoft Windows 2000 New Features, de NETg

réalisé avec plusieurs utilisateurs, Frontend a trouvé de sérieux problèmes communs aux cours en ligne :

  • Une lecture contre-intuitive (cheminement de droite à gauche)
  • Une absence de relations aux expériences du monde réel de l’usager
  • Une présentation insuffisante des informations clés
  • Un manque d’accessibilité, même dans ses aspects les plus fondamentaux.

En conséquence, même si le marché de la e-formation est considérable, l’accessibilité désastreuse des interfaces et des produits de formation mène plusieurs entreprises de e-formation à des résultats décevants. Pour plusieurs raisons, dont le fait que des personnes refusent de retourner sur des sites qu’ils n’aiment pas fréquenter en raison d’une mauvaise conception.

Vous pouvez télécharger l’étude «Frontend.com - Why people can’t use e-learning? What the e-learning sector needs about usability - Mai 2001.» (format .pdf, 334 Ko), agrémentée de plusieurs saisies d’écran commentées et illustrées.

Les principaux commentaires relevés :

  • Lecture contre-intuitive de droite à gauche

    Autant à l’intérieur des fenêtres qu’entre les fenêtres. On s’égare, on erre...

  • Fonctionnement incohérent des boutons et des menus déroulants.

    Difficiles à indentifier, certains étaient carrément ignorés alors qu’ils étaient importants! Les participants ont l’impression de passer à côté de choses importantes.

  • Manque de références aux expériences du monde réel des participants.

    Quand on traite de graphisme, l’interface même doit référer au monde du graphisme, autant si on parle de mécanique auto. Cela influence même la crédibilité qu’accordent les participants à la formation.

  • Le contrôle des commandes par le clavier était souvent impossible.

    Pour bien des personnes, c’est là un irritant majeur et, pour certains handicaps, fatal : «Je ne peux pas voir les différences entre les choses parce que les menus déroulants ne restent pas ouverts quand je bouge ma souris en dehors.»

  • Les fontes fixes, problèmes de lisibilité pour plusieurs personnes
  • Les problèmes de motivation.
  • Les ventes répétitives et la loyauté des étudiants, ignorées.
  • L’internationalisation déficiciente.
  • Les délais de transaction excessifs.
  • Des simulations d’apprentissage qui réfèrent insuffisamment à la réalité.
  • Des cours trop dépendants des plates-formes et des appareils.
  • L’information initiale incomplète : les gens ont besoin de savoir ce qui sera nécessaire et ce qui leur sera demandé avant de commencer à s’impliquer dans une tâche précise.
  • La rétroaction insuffisante.
  • L’utilisation excessive du texte.

Bref, et mon expérience régulière le confirme, d’une part, la e-formation peut facilement s’améliorer et, d’autre part, ses artisans ont grand intérêt à porter plus de soin à la finalité de l’activité qui n’est pas de «faire de l’argent» mais bien de «faciliter l’apprentissage». Si on fait bien le second, le premier viendra.

Le site de l’étude « Why People Can’t Use eLearning».

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné