Articles

Pourquoi l’articulation entre formation en face à face et formation à distance est-elle si difficile à mettre en œuvre ?

Par Martine Dubreucq , le 18 novembre 2008

Dans les centres de français universitaires accueillant des étrangers, les formations restent « formatées autour du concept de présentiel : un enseignant, un groupe, une salle. », même si, ici ou là, on commence à proposer des prolongements en cours à distance.

La demande croissante des étudiants vers l’individuation de leurs  parcours oblige cependant à repenser les dispositifs et à s’interroger très sérieusement sur

  • les pistes offertes par les différents outils en ligne,
  • les ressources vraiment utilisables,
  • les éventuels changements dans les façons d’apprendre,
  • la formation nécessaire pour développer des compétences spécifiques chez les enseignants et pour
  • réfléchir au pilotage indispensable des projets portés par ces technologies numériques.

Le colloque organisé par l’ADCUEFE (Association des Directeurs de Centres Universitaires en France) et le CUEF (Centre Universitaire d’Etudes Françaises) de Grenoble 3 en juin 2009 lance un appel à contributions sur le thème : « Enseigner / Apprendre le FLE et les langues étrangères à l’aide des technologies numériques : du présentiel au nomadisme ».

L'appel à contributions

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné